Paris Match Belgique

Voici le moment de la journée où vous brûlez le plus de calories (sans rien faire)

poids calories

D'après vous, plutôt en matinée ou en soirée ? | © Unsplash / I Yunmai

Santé

Une nouvelle étude révèle les moments de la journée où le corps (au repos) brûle le plus et le moins de calories.

 

On s’acharne tellement à les dépenser à la salle de sport, à la piscine ou sur le tapis du salon qu’on oublierait presque que les calories s’éliminent (aussi) de façon naturelle. Que l’on soit assis au bureau ou plongé dans un bain chaud, le corps dépense constamment de l’énergie, même lorsqu’il est inactif. Mais selon une nouvelle étude, publiée ce jeudi dans la revue scientifique américaine Current Biology, l’organisme au repos dépenserait davantage de calories à deux moments précis de la journée.

Menée par une équipe de chercheurs de la Harvard Medical School, l’étude suggère que le corps brûle plus de calories en fin d’après-midi et en début de soirée que le reste de la journée. Contrairement à ce dont beaucoup étaient convaincus, on perdrait donc « naturellement » plus de poids le soir et non le matin. Un phénomène qui s’expliquerait notamment par notre rythme biologique.

Une question de timing

Réalisée sur un groupe de sept participants, l’étude montre que c’est pendant la nuit que le corps dépense le moins de calories (puisque la température corporelle diminue) et qu’en fin d’après-midi ou en début de soirée, il peut en dépenser jusqu’à 10% de plus. « Nous avons été surpris de constater que faire la même chose (comme manger, ndlr) à une heure précise de la journée permettait au corps de brûler beaucoup plus de calories que si l’on faisait cette même chose à différents moments de la journée », explique Kirsi-Marja Zitting, auteure principale de l’étude, dont les résultats mettent en évidence l’impact de notre rythme cicardien sur la prise ou la perte de poids.

rythme biologique
Le fait de dormir ou de manger à des horaires irréguliers peut favoriser la prise de kilos superflus, rappellent les scientifiques. © Unsplash / Icon8 Team

Lire aussi > Pourquoi le changement d’heure va être (encore) plus rude cette année 

En effet, le fait de dormir ou de manger à des horaires irréguliers peut favoriser la prise de kilos superflus, rappellent les scientifiques. « Ce n’est pas seulement ce que nous mangeons qui déterminent notre poids », précise Jeanne Duffy, co-auteure de l’étude. « Mais la manière dont on mange et on se repose influence la quantité d’énergie que l’on va brûler ou stocker sous forme de graisse. » Interrogée par le Time, Duffy ajoute : « Imaginons que l’on se réveille une ou deux heures plus tôt que d’habitude et que l’on prend donc son petit-déjeuner une ou deux heures plus tôt que d’habitude. On prend peut-être ce repas à un moment où notre corps n’y est pas préparé ou à un moment où l’on a besoin de moins d’énergie pour assurer ses activités », explique-t-elle. « Dès lors, le même petit-déjeuner peut entraîner des calories supplémentaires stockées, car nous n’avions pas besoin de ces calories à ce moment précis. »

CIM Internet