Paris Match Belgique

4 remèdes naturels pour prévenir la toux hivernale

mal de gorge

Des conseils simples à appliquer à la lettre et au quotidien. | © Pixabay / Wolfgang Vogt

Santé

De simples réflexes à adopter pour empêcher le rhume et la grippe de s’installer.

 

Pendant l’hiver, il est des symptômes que l’on connaît par cœur. Le nez qui coule, les yeux qui pleurent, la tête qui chauffe et… la gorge qui gratte. Souvent annonciateurs d’un léger rhume ou d’une méchante grippe, ceux-ci peuvent néanmoins être évités par des réflexes simples et naturels.

Si l’on peut encore supporter d’avoir régulièrement la goutte au nez, on apprécie franchement moins devoir subir les désagréments du mal de gorge. Alors pour l’éviter, voici quatre conseils à appliquer à la lettre et au quotidien.

La cuillère de miel

Véritables boucliers de défense pour le système immunitaire, les produits de la ruche sont utilisés depuis des millénaires pour soigner les maux récurrents du corps. Grâce à ses propriétés antiseptiques, le miel est particulièrement efficace pour calmer la toux et les maux de gorge… et c’est loin d’être un scoop. Mais quelles variétés faut-il donc choisir ? Les miels d’eucalyptus, de lavande, de thym ou encore de sapin sont les plus conseillés pour traiter les problèmes de toux. Avec un miel classique, y ajouter quelques gouttes essentielles de citron, de thym ou de tea-tree fera toute la différence en traitant plus rapidement l’inflammation.

miel honey
© Unsplash / Lindsay Moe

Le bain de bouche à l’eau salée

On n’y pense malheureusement pas assez, avant ou après le brossage de dents. Mais se rincer tous les jours la gorge avec de l’eau salée pourrait nous éviter bien des maux. Si l’idée semble moins alléchante qu’avaler une cuillère de miel avant le coucher, elle n’en est pas moins efficace pour lutter contre le coup de froid. Le gargarisme au sel est une opération qui peut se répéter plusieurs fois par jour, si le mal s’est déjà installé dans la gorge. Les propriétés antibactériennes du sel évitent la prolifération des microbes responsables de la toux. Faites dissoudre une cuillère à café de sel dans un verre d’eau bouillante et rincez-vous la bouche une fois la potion magique refroidie. Résultats garantis !

Lire aussi > 5 erreurs récurrentes à ne plus commettre en période de grand froid

bain de bouche sel
Unsplash / Jason Tuinstra

La camomille

Au bureau, après les repas ou devant la télé, pensez à troquer les tisanes digestives et autres chocolats chauds contre la camomille. Car la fleur aux pétales blancs ne soulage pas uniquement les maux d’estomac. Plusieurs études ont vanté les mérites de cette plante médicinale aux propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes et astringentes. Dès lors que l’on ressent les premiers picotements dans la gorge, boire des tisanes à la camomille permet un effet immédiat d’apaisement. Le tout avec un soupçon de miel, svp.

Lire aussi > Cinq réflexes naturels à adopter en période de grand froid

citron thé camomille
Unsplash / Rawpixel

Le jus de citron chaud

On savait déjà que l’eau chaude citronnée est excellente pour la santé. Si certains ont pris la bonne habitude de boire un jus de citron à jeun le matin, c’est plus souvent pour des questions de toxines et de digestion que pour prévenir les mauvaises toux. Pourtant, comme le rappelle la nutritionniste Eléonore de Richecour, « le jus de citron est riche en vitamine C (…) qui joue un rôle important dans la résistance aux infections (l’immunité) en renforçant le rôle des leucocytes, cellules de l’organisme qui nous défendent contre les agressions externes ». Grâce à ses super-pouvoirs antibactériens et antiviraux, le citron et son acidité empêche la reproduction des microbes.

CIM Internet