La sieste quotidienne, aussi efficace qu’un médicament pour lutter contre l’hypertension

La sieste quotidienne, aussi efficace qu’un médicament pour lutter contre l’hypertension

sieste hypertension

Image d'illustration. | © Unsplash / Rex Pickar.

Santé

Une étude publiée par l’American Heart Association suggère que la sieste serait aussi efficace qu’un traitement médicamenteux pour réduire la tension artérielle.

 

Certains pratiquent quotidiennement la sieste pour garder la forme et respecter leur besoin de repos, mais celle-ci pourrait s’avérer être bien plus que ça, si l’on en croit une équipe de scientifiques américains. Ceux-ci ont fait une découverte surprenante, comme nous apprend Santé Magazine : les personnes habituées à ronfler une petite demi-heure après leur pause déjeuner ont une pression artérielle plus basse que celles qui ne font pas de sieste. Selon l’équipe à l’origine de l’étude, qui travaille pour la très sérieuse American Heart Association, les constantes de la pression artérielle systolique – la valeur de la pression dans l’artère au moment où le cœur se contracte – doivent être inférieures à 120 mm Hg et celles de la pression diastolique – la valeur de la pression dans l’artère lorsque le cœur est au repos – doivent être inférieures à 80 mm Hg – ce qui signifie que des valeurs de pression artérielle inférieures à 120/80 mm Hg sont considérées comme idéale.

Lire aussi > Ces quelques minutes quotidiennes dans un parc peuvent vous changer la vie

La sieste aussi forte qu’une pilule

En Grèce, des scientifiques ont réuni un panel de 212 personnes âgées en moyenne de 62 ans, et ont découvert qu’une sieste quotidienne de 49 minutes réduisait de 5 mm Hg les constantes de tension artérielle systolique. Les chercheurs ont déclaré qu’il s’agissait d’une baisse similaire à celle des patients qui avaient pris une pilule mini dosée, pour la tension artérielle.

« La sieste après déjeuner semble réduire les niveaux de pression artérielle, tout comme d’autres changement concernant l’hygiène de vie. D’après nos résultats, si quelqu’un a le luxe de faire la sieste pendant la journée, cela pourrait avoir des effets bénéfiques sur l’hypertension artérielle », a déclaré le Dr Manolis Kallistratos, coauteur de l’étude auprès de l’hôpital général Asklepieion. Les résultats devraient être présentés à la session annuelle de l’American College of Cardiology à la Nouvelle-Orléans à la fin du mois.

Lire aussi > Ce que les cauchemars à répétition disent de votre santé mentale

L’hypertension artérielle, un fléau qui passe inaperçu

Sonya Babu-Narayan, directrice médicale associée à la British Heart Foundation, met en garde sur ces résultats : les patients devraient d’abord envisager d’autres changements de style de vie. « Dormir suffisamment est important pour notre bien-être général, ainsi que pour notre cœur et notre santé circulatoire, mais il existe d’autres mesures de vie saine à prendre, comme réduire votre consommation d’alcool et de sel, faire de l’exercice régulièrement, qui sont encore les meilleures façons de nous aider à maintenir notre pression artérielle basse », a-t-elle déclaré. L’hypertension artérielle peut être fatale car les signes passent souvent inaperçus jusqu’à ce qu’il ne soit trop tard. C’est le plus gros déclencheur de maladie cardiaque et d’accident vasculaire cérébral.

CIM Internet