Paris Match Belgique

Pays-Bas : Ce que l’on sait de la fusillade qui a eu lieu à Utrecht

Utrecht

Le tireur est toujours recherché. | © AFP

Santé

Ce lundi matin, une fusillade a eu lieu à Utrecht, aux Pays-Bas faisant plusieurs blessés et au moins un mort. La piste terrorriste n’est pas écartée. Le tireur est toujours en fuite.

Une fusillade a éclaté ce lundi matin, aux alentours de 10h45 dans un tram d’Utrecht, aux Pays-Bas, faisant plusieurs blessés et au moins trois morts. La police est toujours à la recherche de l’auteur des coups de feu qui se serait enfui. Certains médias font état de plusieurs fusillades en même temps et de plusieurs morts. Une unité antiterroriste a été déployée sur les lieux des faits selon les médias locaux. La police tient compte d’un éventuel mobile terroriste a-t-elle indiqué. Le trafic des trams a été interrompu à la suite de cette fusillade, selon Qbuzz, l’entreprise qui gère les transports publics de la ville depuis 2013. Le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, a qualifié la situation d’« inquiétante »

« Une fusillade a eu lieu sur la place du 24 octobre à Utrecht. L’incident a été rapporté à 10h45. Plusieurs personnes ont été blessées. La zone a été bouclée et nous enquêtons sur la question ».

Neuf blessés et au moins trois morts

Les forces de l’ordre et les services de secours sont rapidement descendus sur les lieux de l’attaque, accompagnés d’hélicoptères médicaux afin de venir en aide aux victimes. Celles-ci ont rapidement été sorties du tram et transportées à l’hôpital. En tout, neuf personnes ont été blessées selon la télévision publique NOS. D’après NCTV, l’agence nationale pour la sécurité et le contre-terrorisme, la fusillade a fait « plusieurs victimes ». Parmi les blessés, certains sont gravement atteints. Cet après-midi, le bourgmestre d’Utrecht a annoncé que le trois personnes étaient décédées des suites de l’attaque. 

Utrecht
On déplore neuf blessés et trois morts. ©AFP

Le motif terroriste pas écarté

Si l’attaque n’a pas été qualifié d’attentat terroriste, le niveau d’alerte pour la province d’Utrecht a été placé au stade 5, le plus haut niveau possible. La police a quand même annoncé que le motif terroriste n’est pas exclu de l’enquête.

L’auteur est toujours recherché

D’après le journal Algemeen Dagblad, le ou les auteur(s) sont parvenus à s’échapper. Au moins un supposé auteur des tirs a pu être identifé grâce aux caméras de surveillance et la police d’Utrecht a publié la photo et le nom du suspect sur Twitter. La ville d’Utrecht conseille à chacun de rester confiné à l’intérieur, d’autres incidents n’étant pas à exclure. Les mosquées ont également été évacuées d’après le site d’infos NOSLa police indique que le suspect recherché a pris la fuite en voiture. Elle est actuellement à la recherche d’une Renault Clio de couleur rouge d’après le Huffington Post.

Plusieurs fusillades

« Des fusillades ont eu lieu ce matin à Utrecht à plusieurs endroits », a indiqué le directeur du NCTV Pieter-Jaap Aalbersberg lors d’une conférence de presse à La Haye, précisant qu’une « importante opération de police (était) en cours pour trouver le tireur ». Cependant, des journalistes présents sur place affirment que la police soutient le contraire et qu’il n’y a pas eu d’autres fusillades à Utrecht. 

« L’agent de police Bernhard Jens vient d’annoncer qu’il n’y a AUCUN autre incident de tir connu à Utrecht. »

Mots-clés:
Pays-Bas fusillade
CIM Internet