Alerte dioxyde de titane : 5 ingrédients pour fabriquer son dentifrice naturel

Alerte dioxyde de titane : 5 ingrédients pour fabriquer son dentifrice naturel

dentifrice

Bien qu'il existe encore quelques dentifrices garantis sans dioxyde de titane, certains n'hésiteront pas à faire le choix d'une pâte à dents home made et naturelle. | © Pixabay

Santé

Une nouvelle étude dénonce la présence de dioxyde de titane dans deux tiers des dentifrices.

 

Alors que le gouvernement français est sur le point de bannir le dioxyde de titane des produits alimentaires, une nouvelle enquête révèle que cette substance jugée toxique ne se trouve pas que dans les bonbons ou les barres chocolatées, mais aussi (et souvent) dans les dentifrices.

Potentiellement cancérigène, cet additif alimentaire est dans le viseur des autorités depuis plusieurs années. Mais le chemin vers la suppression totale de son utilisation dans les produits alimentaires est encore long car comme l’avaient averti certains, le dioxyde de titane se trouve presque partout dans nos assiettes.

Les grandes marques passées au crible

Publiée par l’association Agir pour l’Environnement, une étude tire une nouvelle fois la sonnette d’alarme, révélant que deux tiers des dentifrices vendus sur le marché contiennent du dioxyde de titane, dont 50% sont des tubes destinés aux enfants. Qu’ils soient bios, vendus en supermarché ou en pharmacie, « aucun des dentifrices ne précise sur son emballage si le dioxyde de titane présent est à l’état nanoparticulaire », déplore l’association dans un communiqué. Signal, Aquafresh, Oral-B… Toutes les marques – auxquelles on s’était pourtant habitué – y passent. Et les résultats ont de quoi faire crisser les dents.

Lire aussi > La recette simple et efficace pour fabriquer son déodorant naturel

Bien qu’il existe encore quelques dentifrices garantis sans dioxyde de titane (l’association a mis en place un site spécial qui passe les dentifrices au crible), certains n’hésiteront pas à faire le choix d’une pâte à dents home made et naturelle. Histoires d’éviter les produits utilisés par les industriels comme les colorants ou les conservateurs. Ingrédients et mode d’emploi.

denifrice
© Pexels

L’argile

Qu’on préfère la verte ou la blanche, l’argile est l’un des ingrédients indispensable pour confectionner son dentifrice naturel. Grâce à ses propriétés purifiantes et antiseptiques, il permet de débarrasser les dents des toxines et des bactéries. Pour un dentifrice doux qui n’attaque pas les gencives, préférez l’argile blanche en l’associant avec d’autres ingrédients qui complèteront son action nettoyante. Prudence : lors de la préparation de votre mixture, évitez l’aluminium en n’utilisant que des cuillères en bois et des récipients en grès ou en verre.

L’huile de coco

Utilisée en cuisine et en cosmétique, l’huile de coco peut désormais prendre ses quartiers dans votre salle de bain. Grâce à l’acide gras qu’elle contient, l’huile de coco n’agit pas seulement sur l’émail dentaire mais également sur le système immunitaire. Anti-microbienne, elle contient également de l’acide laurique qui offrira un petit plus dont certains ont du mal à se passer : la mousse.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Zero Waste is not an end goal. We can’t forget that we live within a linear economy, even those of us who try to circulate as much as possible. Living with no waste at all just isn’t plausible for most people overnight. It takes time, patience and constant learning and shifting. It’s a growing process. If you’re new to zero waste or interested in ways to reduce your plastic consumption, start with one simple step. That’s all it takes. One of the first things that I did was to start using compostable bamboo toothbrushes (making sure the bristles are cruelty-free) and DIY-ing my own toothpaste (you can find the recipe on my YouTube channel). It’s simple, affordable and will set on the right path to taking better care of our Mother Earth.

Une publication partagée par Blue (@blueollis) le

Le bicarbonate de soude

On l’appelle « la poudre à tout faire » et ce n’est décidément pas pour rien. 100% écologique, peu coûteux, le bicarbonate de soude est le produit miracle et naturel par excellence. En plus de désinfecter et de blanchir les dents, il peut servir de rince-bouche ultra-efficace en prévention des aphtes et autres infections de la bouche. Certains le mélangent à d’autres ingrédients pour en faire un dentifrice naturel, tandis que d’autres se contentent de saupoudrer leur brosse à dents avec cette poudre blanche… qui permet également de faciliter la digestion.

Les huiles essentielles

Un dentifrice à base d’argile et de bicarbonate de soude risque d’être légèrement fade sans quelques gouttes d’huiles essentielles. En effet, elles permettent de donner un petit goût agréable à votre mixture, selon que l’on préfère la menthe, le citron ou l’eucalyptus. Mais elles présentent surtout l’avantage d’être antibactériennes, anti-tarte, antiseptiques et peuvent servir de conservateurs naturels. Reste à connaître les propriétés de certaines huiles essentielles afin de savoir la ou lesquelles vous conviendra le mieux.

Le clou de girofle

Utilisé depuis des années pour ses propriétés germicides, antiseptiques et anesthésiantes, le clou de girofle constitue la petite touche pour sublimer votre dentifrice fait maison. Il peut s’utilise sous forme d’huile essentielle ou se réduire en poudre avant d’être mélanger au reste des ingrédients. Découvrez quelques idées de recettes ici, ici ou encore ici.

CIM Internet