Journée internationale sans régime : 3 bonnes raisons de rejoindre le mouvement

Journée internationale sans régime : 3 bonnes raisons de rejoindre le mouvement

régime

Image d'illustration. | © Unsplash/I Yunmai

Santé

Dire non aux régimes dangereux, réfléchir à leurs conséquences sur le corps mais aussi se faire plaisir en mangeant ce dont on a envie, sans compter les calories… c’est la journée internationale sans régime !

Ce lundi 6 mai, c’est le « no diet day » ou journée internationale sans régime. Lancé en 1992 par une anglo-saxone, Mary Evens Youngs, ancienne anorexique et diététicienne, cette journée interpelle sur l’utilité et les dangers de ces restrictions alimentaires. Régimes hypocaloriques, jeûnes, faible en glucides… Voici 3 bonnes raisons de revoir notre frénésie pour les régimes.

Régime, le meilleur moyen de prendre du poids

Les régimes amaigrissants ont toujours eu le vent en poupe. À l’approche des beaux jours ou interpellé par une formule miracle, les raisons sont souvent bonnes pour faire attention à sa ligne. Pour autant, le régime ne garantit pas la perte de poids. Au contraire, pour Vincent Gerbault, diététicien nutritionniste et responsable de la communication au G.R.O.S, le groupe de réflexion sur l’obésité et le surpoids, interrogé par nos confrères de La Libre, c’est tout l’inverse : « Un régime, c’est l’assurance de prendre du poids et de pouvoir encore moins le perdre et le stabiliser à terme. C’est l’effet yoyo, ascendant bien connu des patients qui nous sollicitent. »

Lire aussi > Qu’est-ce que le jeûne de Daniel, ce régime inspiré de la Bible suivi par Chris Pratt ?

L’effet yoyo c’est le retour de bâton d’un régime. L’organise s’adapte à la nouvelle alimentation mais s’économise en prévision de la fin de cette disette, pour finalement revenir encore plus fort. En clair, dès que l’on remange un petit peu, on regrossit rapidement même si l’on mange moins qu’avant le régime. Se restreindre c’est donc risquer de prendre du poids de façon plus importante.

régime
© Pexels

Restriction, attention danger

Célébré dans plusieurs pays, le « no diet day » est l’occasion de prendre du recule sur ces régimes, pour en comprendre les dangers et les effets sur le corps. Les régimes amaigrissants entraînent souvent des déséquilibres nutritionnels dont les conséquences sur la santé peuvent être plus ou moins graves selon une enquête de Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) : dépression, perte d’estime de soi, baisse d’énergie et aussi… perte de muscles.

Lire aussi > Le régime drastique et inquiétant des mannequins de Victoria’s Secret

Avant de perdre de la masse graisseuse, ce sont les muscles qui en prennent un coup, vu qu’ils brûlent plus d’énergie. Moins de muscles et donc moins d’énergie au quotidien. La baisse de l’activité physique est donc souvent le revers de la médaille des régimes.

Sortez, profitez, économisez

Le but de cette journée sans régime est d’affirmer qu’on peut manger sans avoir à se sentir coupable, en se faisant plaisir mais aussi de ne pas discriminer les personnes en surpoids. Finalement, quels sont les avantages de ne pas suivre un régime, comme le préconise cette journée singulière ?

Les régimes, c’est souvent en solitaire que ça se passe. Se retreindre dans la nourriture c’est aussi refuser des invitations aux restaurent par peur de reprendre des mauvaises habitudes. Profitez des plaisirs essentiels de la vie c’est aussi manger ce dont on a envie. De plus, entre le repas spécifique au régime prescrit, les compléments alimentaires et toutes sortes d’achats annexes au régime, le porte-monnaie s’allége bien vite. Une alimentation variée et équilibrée, comme le préconise L’ANSES, vous ferez donc économiser de l’argent en toute en simplicité.

Pour rejoindre le mouvement du « no diet day », vous pouvez, en plus de reconsidérer votre régime, porte le signe de ralliement de ses participants : Un ruban bleu croisé, signe de la lutte contre le diktat de la minceur.

CIM Internet