Paris Match Belgique

Im/patiente : Le podcast qui raconte le quotidien d’une jeune femme atteinte d’un cancer du sein

cancer du sein impatiente

Image d'illustration. | © Charles 🇵🇭 on Unsplash

Santé

 Im/patiente interroge les injonctions à la féminité adressées aux femmes atteintes de cancer. Le nouveau podcast raconte le quotidien d’une patiente atteinte d’un cancer du sein réputé incurable.

« Tu es encore jolie avec un foulard », « Au moins avec la chimio, tu vas garder la ligne ». Durant ses trois années de traitement, Maëlle a entendu beaucoup de réflexions plutôt déplacées sur sa condition de « femme atteinte d’un cancer ». Avec Im/patiente elle explique vouloir « raconter une autre histoire du cancer. Une histoire de doutes, d’émancipation et de puissance. » Maëlle a 30 ans quand elle apprend qu’elle est atteinte d’un cancer du sein métastatique, réputé incurable.

Lire aussi > Déterminer les risques de récidive du cancer du sein, c’est possible ?

En traitement continu depuis 3 ans, elle fait peu à peu l’expérience inattendue des injonctions à la féminité comme principale urgence face à cette maladie qui tue 12 000 femmes par an en France. En partant de son expérience, et en allant à la rencontre d’autres patients, de chercheurs mais aussi d’associations et de personnalités politiques, cette série produite par ‘Nouvelles Écoutes’ remet en cause les attentes très genrées que la société impose aux patientes, et aborde sans tabous tous les sujets du cancer.

Coincée entre la figure de la victime et de la wonderwoman

Le podcast est née d’un sentiment de révolte. « Je me sentais coincée, avec pour seules options la figure de la victime ou l’archétype de la wonderwomen qui gère son cancer comme un projet à ajouter à la liste de ses obligations professionnelles et familiale » témoigne Maëlle. Mais le cancer du sein ce n’est pas un dossier à gérer ni un problème esthétique.

Lire aussi > Dépistage cancer du sein : Des risques sous-estimés selon des médecins

C’est pour cela que le podcast veut raconter une autre histoire : celle des injonctions à la féminité, de précarité, de congelation d’ovocytes, de libido, de campagnes de dépistage, des soignants, du business de la beauté, et de militantisme. Parce qu’il est temps de laisser les femmes être des patientes comme les autres. Le premier épisode, sorti le 29 avril, retrace le diagnostic de Maëlle et son parcours de soins. Un épisode sera diffusé tous les derniers lundis du mois sur Soundcloud et sur Apple Podcast.

 

 

View this post on Instagram

 

Le deuxième épisode d’Im/patiente est en ligne : « Moi, je serais partie. » Voilà ce qu’on a répondu à Maëlle quand elle a raconté l’agression qu’elle a subie par un soignant alors qu’elle était à l’hôpital. Cette violence est au cœur de cet épisode. Vous entendrez dans cet épisode Martin Winckler, médecin généraliste, féministe, enseignant et auteur spécialisé dans les questions de relations de soin. Mais aussi Sylvaine Perragin, psychologue, Maud Gérard, infirmière en oncologie à l’Institut Curie et Roman Rouzier, chirurgien spécialisé dans les cancers du sein et gynécologiques, et surtout directeur de l’Institut Curie Saint-Cloud. A écouter sur toutes les plateformes de podcasts — Merci à @livifrance, qui participe à un accès facile aux soins pour toutes et tous, de soutenir Im/patiente. Infos : livi.fr

A post shared by Impatiente Podcast (@impatientene) on

 

CIM Internet