Paris Match Belgique

L’effet paradoxal (et dangereux) des stéroïdes sur les hommes

stéroïdes stérilité

Image d'illustration. | © Pexels / Samer Daboul

Santé

Les hommes qui consomment des stéroïdes pour prendre du muscle ont 90% de chances d’être stériles, alerte une étude.

Les biceps gonflés, les veines apparentes, les pectoraux galbés ; il y a ceux qui aiment… et ceux qui en raffolent. À coup de tractions à la maison et d’allers-retours à la salle de sport, ils se façonnent les muscles afin de leur donner davantage de relief. Et parce qu’ils en veulent toujours plus, certains rajoutent à leur routine – déjà musclée – une petite dose d’hormones.

Proches de la testostérone, les stéroïdes permettent aux bodybuilders et autres adeptes de la gonflette d’augmenter la prise de masse musculaire. En imitant l’effet de l’hormone mâle, les stéroïdes anabolisants possèdent « des propriétés virilisantes », écrit Wikipédia, influant sur d’autres caractéristiques masculines telles que « la croissance des cordes vocales et la pilosité ». Si elles sont utilisées pour d’autres raisons, comme pour stimuler la croissance des os, provoquer la puberté masculine ou traiter certaines maladies, ces hormones sont loin d’être sans danger pour la santé.

Paradoxe de l’évolution

D’après une récente étude, les stéroïdes peuvent – à terme – provoquer l’effet inverse que celui recherché. C’est le paradoxe mis en lumière par deux chercheurs américains qui affirment que les hommes consommant des stéroïdes ont de fortes chances de devenir stériles. Même constat lorsqu’il s’agit des pilules anti-calvitie. « Ils essaient d’avoir l’air vraiment grands, bodybuildés, de ressembler à des surhommes au sommet de l’évolution », explique – traduit par Slate – l’un des scientifiques à la BBC. « Mais paradoxalement, ils se rendent complètement inaptes au sens de l’évolution, puisqu’ils n’ont, sans exception, aucun sperme dans leur éjaculation (…) Ils deviennent des ratés de l’évolution », poursuit-il.

Lire aussi > Non, injecter de l’huile dans son pénis pour l’agrandir n’est pas une bonne idée

N’est-ce pas ironique que des hommes aillent à la salle de sport pour être bien bâtis – la plupart pour séduire les femmes – et qu’ils amenuisent dans le même temps leur fertilité ?

En théorisant leur paradoxe publié dans le Journal of Internal Medecine, les chercheurs James Mossman et Allan Pacey détaillent les effets négatifs, voire dangereux des stéroïdes. En trompant l’hypophyse, ces derniers font croire au cerveau que les testicules sont en surmenage, faisant cesser la sécrétion des hormones FSH et LH, qui permettent la production du sperme. Résultat : les hommes qui consomment régulièrement des stéroïdes s’exposent à des risques importants d’infertilité. « Je dirais qu’il y en a beaucoup plus qui sont susceptibles de devenir stériles qu’on ne le pense, probablement 90% », affirme le Dr. Pacey. Même chose pour ceux qui prennent un traitement contre la calvitie. « Bien qu’ici, ce soit un peu plus imprévisible, les ventes de pilules anti-calvitie sont en train de monter en flèche et le problème est de plus en plus fréquent », ajoute-t-il.

bodybuilding
Depuis plusieurs années, les experts de la santé mettent en garde contre la prise régulière de stéroïdes qui peut provoquer certains dérèglements physiques et psychologiques chez les hommes, mais aussi les femmes. © Pixabay

Dérèglements physiques et psychologiques

Depuis plusieurs années, les experts de la santé mettent en garde contre la prise régulière de stéroïdes qui peut provoquer plusieurs dérèglements physiques et psychologiques chez les hommes, mais aussi les femmes. Cholestérol, acné, perte de cheveux, hypertension artérielle, dysfonction érectile ; les effets secondaires sont nombreux et peuvent déboucher sur la dépression, voire le suicide. « On voit de plus en plus de cas dans les cliniques », déplore le Dr. Pacey. « Le message n’est pas entendu, mais il faut que les jeunes comprennent que ces quelques informations pourraient à terme leur éviter beaucoup de chagrin et de détresse. »

Lire aussi > Fertilité : Pourquoi l’horloge biologique tourne aussi pour les hommes

Tout comme il est important d’informer les adeptes du culturisme des risques que présentent les stéroïdes, il convient toutefois d’ajouter que la fertilité n’est pas pour autant gage de virilité.

CIM Internet