Paris Match Belgique

5 aliments à éviter quand il fait (très) chaud

canicule alimentation

Limitez au maximum les féculents et les glucides. | © Unsplash / Erol Ahmed

Santé

Votre corps vous dira merci.

On connaît tous la règle n°1 en temps de canicule : boire de l’eau, beaucoup d’eau. Naturellement déshydraté, le corps fournit tous les efforts nécessaires pour maintenir sa température naturelle et éviter les coups de chaud. Mais parce que l’eau ne suffit pas, il a besoin d’être nourri en circonstance.

Souvent sonné ou l’appétit coupé par les fortes chaleurs, il est parfois difficile de savoir quoi mettre dans son assiette (et son estomac). Si les experts recommandent de privilégier les aliments à forte teneur en eau (laitue, concombre, tomate, pastèque), ils pointent aussi du doigt toute une série à éviter. Du moins si l’on ne veut pas étouffer sous des températures proches de 35°C…

Les frites

Soyons francs : la friture en général. Qu’elle soit à base de pommes de terre, de fromage ou de crustacés, elle est malheureusement grasse. Beaucoup trop grasse. Or, les spécialistes déconseillent vivement de manger gras en période de grosses chaleur. La forte teneur en sel et en matières grasses de certains aliments peut rendre difficile la digestion et créer une grosse déshydratation. En attendant que le mercure redescende, faites donc une pause de croquettes aux crevettes et autres calamars fris.

friture
On laisse même de côté nos frites bien aimées… © Unsplash / Vera Cho

Les pâtes

En cas de grosse chaleur, il est important de savoir rationner ses assiettes et notamment de limiter les féculents. Tout comme le riz, le pain ou encore les pommes de terre, les pâtes sont donc à consommer avec modération, voire carrément à éviter. Ici, ce sont les glucides qui vont alourdir la digestion et faire dépenser davantage d’énergie au corps, déjà en surchauffe. Pour lui offrir le repos qu’il mérite, on laisse également au placard les biscuits et on ralentit sur le pain.

Lire aussi > 6 astuces pour garder son logement frais pendant la canicule

La viande rouge

Il va falloir encore patienter avant de faire griller les saucisses et les merguez sur le barbecue. Bien que l’info risque de faire des déçus, la viande rouge par temps chaud est loin d’être conseillée par les experts de la santé. Faiblement chargé.es en eau, les steaks et autres entrecôtes cuit.e.s à la poêle ou sur le barbecue sont particulièrement difficiles à digérer et favorisent la thermogenèse. Même avertissement concernant la charcuterie, fortement chargée en sel. Au-dessus des 30°C, favorisez donc plutôt le poisson ou les viandes blanches.

Lire aussi > En 2040, plus de la moitié de la viande que l’on mangera ne sera pas d’origine animale

Le fromage

Comme la viande, le fromage contient peu d’eau et trop de matières grasses. Résultat : la digestion s’avère une nouvelle fois laborieuse. Évitez donc les plateaux de fromages et autres camembert fondu sur le barbecue. Mais rabattez-vous sur les fromages plus frais, type chèvre ou brebis. Un délice dans les salades !

alcool sodas
Faites le deuil de votre verre – soi-disant rafraîchissant – de gin tonic le temps de quelques jours. © Unsplash / Jez Timms

Les cocktails et les sodas

Si vous voulez gardez la forme et le moral, mieux vaut éviter les boissons sucrées et alcoolisées. En cette période de chaleur intense, les cocktails sont donc à proscrire car ils combinent les doses de sucre et d’alcool qui favorisent la déshydratation. Résultat : insomnies, maux de tête et problèmes digestifs. Au rayon alcool, même si c’est mieux de s’en passer complètement, on favorisera les vins frais (rosé, blanc) ainsi que la bière. Côté softs, exit les sodas, jus de fruits et eaux aromatisées. On opte pour l’eau nature, infusée aux plantes (menthe) ou aux fruits (framboises, agrumes) ou encore à l’eau de coco.

CIM Internet