Paris Match Belgique

Une campagne de financement pour protéger le droit à l’avortement aux États-Unis

avortement

Image d'illustration. | © SAUL LOEB / AFP

Santé

L’entreprise GoFundMe a choisi son camp. Alors que les États-Unis connaissent une vague anti-choix depuis plusieurs mois, le numéro 1 du financement participatif a lancé une campagne pour protéger le droit à l’avortement.

« N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant. » Sidérante de vérité, cette célèbre citation de Simone de Beauvoir semble plus que jamais d’actualité. Depuis plusieurs mois, aux États-Unis, on ne compte plus le nombre de lois restrictives sur l’avortement en projet, signées ou bloquées par la justice. En février dernier, l’administration Trump s’en était une nouvelle fois pris au financement public des cliniques pratiquant des avortements, dont Planned Parenthood, l’équivalent américain du Planning Familial. Les femmes américaines sont ainsi dépouillées progressivement de l’un de leurs droits fondamentaux : celui de disposer de leur corps. Un sévère retour de l’histoire.

Malgré cette vague anti-choix, les militants continuent de lutter pour que les jeunes filles américaines jouissent des mêmes droits que leurs mères avant elles. Le 20 juin dernier, GoFundMe a rejoint cette protection du droit à l’avortement en lançant une campagne de financement. « L’accès à l’avortement est attaqué dans ce pays », lance le numéro 1 du financement participatif sur la page de la collecte. « Bien que ces interdictions nous concernent tous, nous savons que ces interdictions et autres efforts visant à restreindre l’avortement toucheront les personnes de couleur et celles qui ont du mal à joindre les deux bouts – les personnes qui se heurtent déjà à des obstacles pour accéder à de bons soins de santé. » Face à ce danger, GoFundMe a donc décidé de riposter « parce que cela concerne notre corps, nos vies et nos droits ».

Lire aussi > Le magnifique geste d’Ariana Grande pour le droit à l’avortement aux États-Unis

Objectif : Le demi-million

Cette campagne « donnera aux donateurs le pouvoir de s’associer à de multiples aspects de la lutte pour la défense de l’avortement et des droits reproductifs », créant ainsi un moyen centralisé et sans arnaque d’aider les organisations qui luttent pour le combat. Les fonds recueillis pour la campagne appuieront directement le Réseau national des fonds d’avortement, la Fédération pour le Planned Parenthood d’Amérique, le Fonds d’action pour le Planned Parenthood, la Fondation ACLU ainsi que l’Union américaine pour les libertés civiles. En quatre jours, ils ont déjà récolté plus de 38 000$ sur le demi-million escompté. 

Sur la page de la campagne, GoFundMe explique que les donations financeront les opérations générales de ces organisations. Elles permettront ainsi de financer des actions en justice contre les interdictions d’avortement, des programmes permettant aux patients de demander la procédure et un travail de plaidoyer, ainsi que, en définitive, de contribuer à ce que des lieux comme Planned Parenthood restent accessibles à toutes les femmes.

Mots-clés:
avortement gofundme
CIM Internet