Paris Match Belgique

Le café pourrait aider à perdre du poids

Et vous, vous buvez combien de tasses par jour ? | © Pixabay / Christoph

Santé

Une nouvelle étude montre que le café stimule le tissu adipeux brun, ce qui aiderait à réduire plus rapidement les calories.

 

Que ce soit le matin en se levant, la journée au bureau, ou en fin de journée avec des amis en terrasse, cette boisson fait pleinement partie de notre quotidien. Connu pour ses bienfaits énergétiques, il se pourrait que le café nous cache encore d’autres avantages insoupçonnés. Bien qu’il n’existe pas de produit miracle pour perdre du poids, The Telegraph explique que boire du café aiderait à brûler des graisses plus rapidement, et pourrait ainsi aider à lutter contre l’obésité et le diabète.

Des scientifiques de l’Université de Nottingham ont découvert que le café peut stimuler le tissu adipeux brun, qui joue un rôle essentiel dans la rapidité avec laquelle les calories sont brûlées. Ce tissu adipeux, présent chez l’Homme et les autres mammifères, sert principalement à générer de la chaleur corporelle en brûlant des calories.

« Le tissu adipeux brun fonctionne différemment des autres graisses du corps et produit de la chaleur en brûlant du sucre et de la graisse, souvent en réponse au froid », explique le professeur Michael Symonds, co-directeur de l’étude. « L’augmentation de son activité améliore le contrôle de la glycémie, ainsi que celui du taux de lipides dans le sang et brûle des calories supplémentaires aidant à la perte de poids. »

S’inspirant d’anciennes études menées sur des animaux, les chercheurs ont trouvé que les personnes avec un indice de masse corporelle faible ont tendance à avoir plus de tissu adipeux brun.

Lire aussi > « Beyond the Bean » : L’exposition photographique sur les coulisses de la fabrication du café

La caféine : la solution ?

« C’est la première étude chez l’homme qui montre que quelque chose comme une tasse de café peut avoir un effet direct sur le fonctionnement du tissu adipeux brun », argumente Michael Symonds. L’équipe a tout d’abord commencé par une série d’études sur des cellules-souches pour évaluer si la caféine pouvait stimuler le tissu adipeux brun. Après avoir trouvé la juste dose, ils ont essayé sur les humains pour voir si les résultats étaient similaires.

« Grâce à nos précédents travaux, nous savions que le tissu adipeux brun se trouve principalement dans la région du cou », développe M. Symonds. L’équipe a ainsi constaté que juste après avoir bu une tasse de café, la personne avait son tissu adipeux brun plus chaud.

Lire aussi > Du café transparent pour garder les dents blanches

Les résultats doivent maintenant être approfondis afin de « s’assurer que la caféine, l’un des ingrédients du café, agit comme stimulant ou s’il y a un autre composant qui aide à l’activation du tissu adipeux brun ». Michael Symonds explique que ces résultats sont potentiellement importants, sachant que « le tissu adipeux brun pourrait faire partie de la solution » dans la lutte contre l’obésité et le diabète. « Une fois que nous aurons confirmé quel composant est responsable de cet effet, il pourra être utilisé dans le cadre d’un régime de gestion du poids ou dans le cadre d’un programme de régulation du glucose pour aider à prévenir le diabète. »

CIM Internet