Paris Match Belgique

Si vous n’arrivez pas à dormir, le café n’y est absolument pour rien

café

Image d'illustration. | © Unsplash / Mike Kenneally

Santé

Le café n’a aucun effet sur notre sommeil… mais il n’en est pas de même concernant la nicotine et l’alcool.


Que ce soit au déjeuner, après un repas, au travail, ou avec des amis en terrasse, boire un café est devenu un véritable geste quotidien pour certains. Associé à l’idée d’un regain d’énergie, on boit généralement une tasse de café durant la journée, mais rarement le soir, par peur de mal dormir. Une nouvelle étude américaine publiée dans le journal Sleep montre qu’il n’y aurait aucun lien entre les deux, le café n’ayant pas d’effet sur la qualité de notre sommeil.

Lire aussi > Le café pourrait aider à perdre du poids

Des chercheurs de l’Université Florida Atlantic et de la faculté de médecine de l’Université Harvard ont mené une étude sur 785 personnes pendant un total d’un peu plus de 5 000 jours et nuits. Ils ont relevé la quantité de caféine, d’alcool, et de nicotine que les sujets consommaient, explique The Independent. L’équipe a ensuite comparé leur consommation à la durée de leur sommeil, la qualité de leur sommeil, et la vitesse à laquelle ils se réveillaient après s’être endormis.

La nicotine et l’alcool à proscrire pour les insomniaques

L’étude montre que la nicotine et l’alcool perturbent le sommeil, mais la caféine semble n’avoir aucun effet.

La nicotine est la substance est la plus fortement associée aux troubles du sommeil. Fumer une cigarette juste avant de se coucher réduirait la durée totale du sommeil de 42 minutes en moyenne. Il vaut donc mieux éviter de fumer deux heures avant de s’endormir, conseille Heathline. Et pour les insomniaques, il est préférable de ne pas fumer une cigarette durant la nuit en cas de réveil.

La consommation d’alcool est également à éviter à cause de son effet stimulant. Il est donc conseillé de ne pas boire trois ou quatre heures avant de se coucher.

Bien que cette découverte soit une « surprise » pour l’équipe de chercheurs, ils ajoutent que ces résultats correspondent tout de même aux preuves antérieures des effets de la caféine sur le sommeil. En effet, il y a plus d’un an et demi, le docteur Neil Stanley, spécialiste du sommeil, expliquait déjà à The Independent que l’idée de boire du café avant de se coucher nous empêcherait de dormir était un mythe. « Certaines personnes sont très sensibles aux effets de la caféine et pour elles, il est important d’éviter de boire des boissons contenant de la caféine trop près du coucher – mais il n’y a pas de règle d’or à ce sujet, il suffit d’écouter son corps », développait-il.

CIM Internet