Paris Match Belgique

Pourquoi le vin rouge est-il bon pour votre flore intestinale ?

red wine

Image d'illustration. | © Pexels / Chitokan

Santé

Le vin rouge augmenterait le nombre de bonnes bactéries dans les intestins.

Souffrir de ballonnements occasionnels ou de problèmes gastro-intestinaux implique souvent de refuser n’importe quel verre d’alcool. À tort, puisque selon une récente étude britannique, le vin rouge pourrait avoir un impact positif sur le système digestif.

Menée par les scientifiques du King’s College de Londres, l’étude prouve comment le breuvage à base de raisins rouges fermentés peut améliorer la diversité bactérienne, essentielle au bon fonctionnement de l’organisme. En comparant les effets de plusieurs boissons alcoolisées (bière, cidre ou spiritueux), les chercheurs britanniques avancent que les personnes qui consomment régulièrement du vin rouge présentent un meilleur équilibre dans leur microbiote (ensemble des microbes gastro-intestinaux) que celles qui n’en boivent pas.

Lire aussi > Pourquoi devrait-on marcher (au moins) 10 minutes après les repas ?

Publiée dans la revue Gastroenterologyl’étude précise que pour être en bonne santé, la flore intestinale composée de milliards de bactéries et autres micro-organismes a besoin de bactéries « amicales » ainsi que des microbes divers. Un équilibre sans lequel le système immunitaire peut présenter des dysfonctionnements, comme la prise de poids ou le cholesterol. “Plus la diversité est forte, mieux c’est pour nous, pour prévenir des maladies et mieux métaboliser la nourriture”, déclare à l’AFP l’autrice principale de l’étude Caroline Le Roy. Mais nos habitudes alimentaires, nos modes de vie et (parfois) la prise de certains médicaments peuvent déséquilibrer ce précieux écosystème intestinal.

flore intestinale vin rouge
Image d’illustration. © Unsplash / Paweł Czerwiński

Avec modération

Si boire régulièrement du vin rouge semble pouvoir améliorer la diversité bactérienne, les chercheurs précisent qu’en consommer en trop grande quantité peut générer l’effet inverse. « Il ne s’agit pas de boire tous les jours et il sera toujours conseillé de consommer l’alcool avec modération », indique le docteur Le Roy. « Mais à choisir parmi toutes les boissons alcoolisées, le vin rouge est celle qui a le meilleur effet sur la flore intestinale, contribuant ainsi à la régulation du poids et diminuant les risques de maladie cardiaque », ajoute-t-elle.

Lire aussi > Le tabouret, l’accessoire insoupçonné (et indispensable) de vos toilettes

Néanmoins, « des recherches plus approfondies sont nécessaires avant de tirer des conclusions définitives sur la consommation de vin rouge et ses bienfaits supposés sur la flore intestinale », estime auprès de la BBC le scientifique Alex White de la British Nutrition Foundation. « Il convient de rappeler que l’abus d’alcool est associé à un risque accru de problèmes de santé, notamment de cancers, de cardiopathies, d’accidents vasculaires cérébraux et de maladies du foie, et que, pour limiter les risques pour la santé liés à l’alcool, il est recommandé aux adultes de limiter leur consommation ».

CIM Internet