Paris Match Belgique

Les Australiens possèdent la plus longue espérance de vie au monde

Australie

L'Opéra de Sydney. | © Unsplash / Keith Zhu

Santé

Les hommes ont la plus longue espérance de vie, alors que les femmes se positionnent juste derrière les Suissesses.

Une nouvelle étude de l’Université nationale australienne explique que les hommes du pays ont la plus longue espérance de vie au monde. Ils vivraient en moyenne 74,1 ans. Les femmes sont également en très bonne position avec une moyenne de 78,8 ans, juste derrière la Suisse (79 ans).

« La croyance populaire veut que le Japon et les pays nordiques se portent très bien en termes de santé, de bien-être et de longévité. Mais l’Australie est bien présente », a déclaré le docteur Collin Payne qui a codirigé la recherche. La recherche a été publiée dans la revue Population Studies.

espérance de vie
Classement des pays ayant la meilleure espérance de vie selon cette étude. © DR / Infogram

Pour cette nouvelle étude, les données de 15 pays à travers l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Asie ayant une espérance de vie élevée ont été utilisées. La méthode est également innovante, en tenant compte des conditions historiques de mortalité des générations passées. En regroupant les personnes par année de naissance, et en séparant les décès « précoces » et « tardifs », le docteur a pu déterminer l’âge auquel une personne peut être considérée comme un survivant « au-dessus de la moyenne ». « Ce qui compte, c’est qu’on compare un groupe de personnes qui sont nées la même année, et qui ont donc connu des conditions similaires tout au long de leur vie », explique le docteur Payne.

Lire aussi > En Australie, une ambulance réalise les dernières volontés de ses patients

Ainsi, tous les hommes australiens vivant après l’âge de 74 ans peuvent se considérer comme des « survivants » par rapport à leurs pairs nés la même année. « Les résultats ont beaucoup à voir avec la stabilité à long terme et le fait que l’Australie a eu un niveau de vie élevé pendant très, très longtemps. Des choses simples comme avoir assez à manger, et ne pas avoir beaucoup de conflits majeurs jouent un rôle », confie le specialiste. Selon lui, cette qualité de vie depuis de nombreuses années joue un rôle essentiel dans la bonne place du pays dans ce classement. « Le taux de mortalité était élevé au Japon dans les années 30, 40 et 50. En Australie, la mortalité était très faible à cette période. »

Dorénavant, le chercheur espère obtenir suffisamment de données pour voir comment les classements ont changé au cours des 30 ou 40 dernières années.

CIM Internet