Paris Match Belgique

Boire du thé améliorerait la santé de notre cerveau

thé

Image d'illustration. | © Unsplash / Miti

Santé

Selon une nouvelle étude, les buveurs de thé ont une meilleure santé cognitive, et un cerveau mieux organisé.

 

On connaissait ses vertus concernant l’amélioration de l’humeur, ses bienfaits pour notre créativité, ou encre face aux maladies cardiovasculaires, mais il semblerait que le thé ait encore beaucoup de secrets à nous révéler. Des chercheurs de Singapour ont découvert dans une nouvelle étude que les buveurs de thé ont une meilleure santé cognitive, et un cerveau mieux organisé.

Cette récente étude a été menée sur 36 adultes âgés de 60 ans entre 2015 et 2018. Les scientifiques ont tout d’abord récolté des informations concernant la santé de leurs cobayes, leur modes de vie, et leur bien-être psychologique. Ils ont ensuite comparé le tout avec une série d’examens par IRM et des tests neuropsychologiques.

thé
Il suffirait de boire quatre fois par semaine du thé pour avoir de meilleures capacités cognitives.  © Pexels / Rawpixel

Les patients buvant du thé au moins quatre fois par semaine – pendant environ 25 ans – présentaient des régions du cerveau qui étaient interconnectées de façon plus efficace que les autres patients. « Nos résultats offrent les premières preuves d’une contribution positive de la consommation de thé à la structure du cerveau et suggèrent que la consommation régulière de thé a un effet protecteur contre le déclin de l’organisation cérébrale lié à l’âge », rapporte le professeur Feng Lei, membre de l’équipe de chercheurs.

Lire aussi > Boire du thé serait extrêmement mauvais pour le sourire

Cette découverte est la porte ouverte à de futures études scientifiques afin d’en apprendre plus sur le cerveau, et de comprendre par exemple comment des fonctions comme la mémoire apparaissent, et comment mieux préserver les facultés intellectuelles malgré le vieillissement. De plus, vu le faible nombre de participants à cette étude, d’autres recherches devront être menées en ce sens afin de confirmer ces conclusions. Les scientifiques souhaitent également dans le futur examiner les effets du thé en profondeur, pour découvrir quels composés bioactifs présents dans le thé aident à lutter contre le déclin cognitif.

 

CIM Internet