Paris Match Belgique

Les 5 règles d’or d’une alimentation saine

alimentation

Un max de place aux fruits et légumes et un minimum à la viande. | © Brooke Lark/Unsplash

Santé

Ce n’est pas nous qui le disons.

 

Le conseil supérieur de la santé (CSS) publie mardi un nouveau rapport pour aider la population adulte à s’astreindre à un régime plus sain. Fort de 88 pages et réalisé par une trentaine d’experts belges, le rapport émet 12 recommandations « étayées par l’évidence scientifique la plus récente » et « qui tiennent compte de la culture alimentaire de notre population ».

Lire aussi > Cancer et alimentation : C’est l’éternel dilemme

Pour réaliser ce nouvel avis, le CSS a dans un premier temps analysé les principales causes de maladies et de décès en Belgique, dont notamment les cancers, le diabète de type II, la dépression, les affections cardiovasculaires… Ensuite, il a identifié leurs facteurs de risque liés à l’alimentation.

12 recommandations et 5 règles d’or

Parmi les 12 recommandations, le conseil supérieur de la santé en isole cinq qualifiées de « règles d’or ».

  • Consommer quotidiennement 125 grammes de céréales complètes.
  • Mais aussi 250 grammes de fruits, frais de préférence, et 300 grammes de légumes.
  • Les légumineuses sont également préconisées chaque semaine, et pourquoi pas en remplacement de la viande.
  • Les graines sans enrobage ou autres noix, à raison de 15 à 25 grammes par jour, peuvent également apporter une dose d’oméga 3 essentielle, selon le rapport.
  • Enfin, dernière « règle d’or »: les experts conseillent de choisir des produits pauvres en sel, et naturellement d’éviter d’en rajouter lors de la cuisine ou du service.

Lire aussi > Pour limiter la crise climatique, il faut changer de système alimentaire (et réduire la consommation de viande)

Adieu la viande ?

Sept autres recommandations sont également édictées. Les produits laitiers ? Entre 250 et 500 ml par jour, selon le rapport, dont le CSS affirme qu’il est « basé uniquement sur des données scientifiques objectives à l’abri de toute influence extérieure possible de type commerciale ou économique ».

Pour les poissons, fruits de mer et autres crustacés, ce serait bien une à deux fois par semaine, alors que la viande rouge devrait être limitée à 300 grammes sur la même période. Presque exclue du régime, la consommation de viande transformée (charcuteries…) ne devrait pas dépasser les 30 grammes hebdomadaires. Enfin, plus largement, l’avis du CSS conseille d’éviter les boissons sucrées et de veiller à avoir un apport suffisant en calcium (950 mg/jour) ainsi qu’en acides gras polyinsaturés.

Avec Belga

CIM Internet