Paris Match Belgique

L’effet méconnu (et bluffant) de la sauce tomate sur le sperme

TOMATE SPERME

Image d'illustration. | © Unsplash / Yulia khlebnikova

Santé

Ceci n’est pas un scoop… mais on tenait tout de même à le rappeler.

Ceux qui s’intéressent de près à leur fertilité en avaient probablement déjà entendu parler. Mais pour tous les autres, ignares, peu attentifs ou simplement indifférents, une récente étude s’est à nouveau penchée sur le sujet afin de vous rappeler, messieurs, combien la tomate vous veut du bien.

Menée par les chercheurs de l’Université de Sheffield, en Angleterre, l’étude s’est portée sur l’ingrédient miracle de la tomate dont raffolent les spermatozoïdes : le lycopène. Comme l’indiquaient (déjà en 2014) un rapport scientifique américain, cet antioxydant puissant permettrait d’améliorer la qualité du sperme et boosterait ainsi la fertilité masculine.

Concentré de tomate

Parus ce mardi dans la revue scientifique European Journal of Nutrition, les résultats de cette nouvelle enquête – menée sur une soixantaine d’hommes âgés entre 19 et 30 ans – ont démontré que les personnes qui consomment quotidiennement du lycopène présentaient un sperme de bien meilleure qualité.

Lire aussi > Fertilité : Pourquoi l’horloge biologique tourne aussi pour les hommes

Relayé par The Independent, le rapport indique que le pigment – qui donne à la tomate sa couleur rouge – augmenterait de 40% le nombre de spermatozoïdes, les rendant plus rapides et améliorant leur forme et leur taille. « Je suis presque tombé de ma chaise en découvrant les résultats », confie le professeur Allan Pacey, directeur du département d’Oncologie de l’Université de Sheffield et auteur de l’étude. « L’amélioration de la morphologie des spermatozoïdes était spectaculaire ! »

tomate sperme
© Unsplash / Zdenek Machacek

Une solution à l’infertilité ?

Si les chercheurs entendent approfondir leurs recherches, notamment pour étudier l’effet bénéfique du lycopène sur les personnes qui souffrent d’infertilité, certains experts qualifient cette nouvelle étude de « petit rayon de soleil ». « Ces résultats nous donnent l’espoir que la consommation de ce composé extrait de la tomate peut avoir un effet positif sur le sperme et la fertilité des hommes qui présentent des difficultés à concevoir un enfant », estime le professeur Richard Sharpe de l’Université d’Edimbourg, cité par le quotidien britannique.

Lire aussi > Liberté, fertilité, paternité : Pourquoi le caleçon est-il mieux que le slip ?

Présent en majorité dans la purée et la sauce de tomate (cuite, donc), le lycopène se trouve également dans d’autres fruits rouges comme la pastèque, le poivron rouge ou le pamplemousse rose.

CIM Internet