Paris Match Belgique

Le week-end arrive, évitez cette erreur pour ne pas souffrir de jet-lag social le lundi

Unsplash / Matthew Henry

Santé

On sait à quel point les lundis peuvent être difficiles. Vous arrivez souvent fatigué et grincheux au boulot. C’est normal la semaine recommence, mais une autre raison pourrait expliquer vos sautes d’humeur. Il s’agit du jet-lag social ou encore décalage horaire social. Et cette pratique pourrait être plus dangereuse pour votre santé que vous ne le pensez…

 

Nous avons presque tous les mêmes habitudes le week-end. Dès jeudi, on se permet des soirées un peu plus tardives et on fait durer l’happy hour en prévision des heures de sommeil que l’on récupérera le week-end venu. Le vendredi et le samedi soir, on sort jusqu’aux petites heures ou on s’organise un restaurant, un concert, un ciné,… Bref, on va se coucher plus tard que d’habitude et, le lendemain, on en profite pour se faire une bonne grasse mat’.

S’il est important de prendre du temps pour soi, ce décalage du rythme de votre sommeil pourrait cependant avoir des conséquences néfastes sur votre santé. C’est ce qu’on appelle le jet-lag social.

Qu’est-ce que le jet-lag social ?

Le jet-lag social est un dérèglement du rythme du sommeil, comme lorsque vous subissez un décalage horaire en voyage. La raison ? Un bouleversement de votre horloge biologique entre la semaine et le week-end, alors que votre corps a besoin d’un rythme bien réglé. Le jet-lag social décale votre rythme naturel de telle façon que cela vous revient à peu près à prendre un avion de Bruxelles à New York en début de week-end et de faire le trajet retour le lundi.

Lire aussi > Voici la pire des positions pour dormir 

Ce jet-lag social explique pourquoi vous ne parvenez pas à vous endormir le dimanche soir et pourquoi vous êtes si fatigué le lundi. Rien de bien nouveau sous le soleil. Le problème, c’est que ce rythme peut avoir des conséquences importantes sur votre santé. En réalité, nous serions 85% de la population à être touchés par le jet-lag social. Ce phénomène aurait plusieurs conséquences sur notre état physique et mental (sautes d’humeur, somnolence, fatigue, concentration,…) mais aussi sur notre santé puisqu’une heure de décalage augmenterait de 11% les risques de maladie cardiaque. Les risques de dépression, d’obésité et d’augmentation du cholestérol seraient aussi en hausse.

Il ne suffit donc pas de dormir 8h par nuit mais de suivre une certaine régularité de sommeil. Il est primordial d’essayer de s’en tenir à un horaire régulier de sommeil-réveil, pour être moins fatigué, de meilleure humeur et surtout en meilleure santé ! 

CIM Internet