Paris Match Belgique

Bienvenue en automne : Quelques idées pour booster votre taux de vitamine D

Soleil

On peut faire le plein de soleil, mais pas seulement. | © Kent Pilcher/Unsplash

Santé

Histoire de tacler l’automne et aborder l’hiver en pleine forme.

 

La vitamine D, c’est cette vitamine dont on peut faire le plein lorsqu’on s’expose au soleil. Elle améliore la force musculaire, elle est bonne pour le cœur, elle renforce notre système immunitaire, évite les inflammations, favorise l’absorption du calcium et joue donc un rôle essentiel dans la croissance et la réparation des os, liste la Fondation contre le cancer. Ces nombreuses vertus sont rendues possibles grâce à l’exposition de la peau aux UVB. « La principale source de vitamine D est sa synthèse dans la peau sous l’action de lumière du soleil. Elle dépend de l’âge, de la quantité de pigments dans la peau et de la durée de l’exposition au soleil. L’intensité et la longueur d’onde du rayonnement UV, ainsi que la surface totale de peau exposée », note la Fondation sur son site internet. Mais lorsque le soleil se fait la malle durant l’automne et l’hiver, il est nécessaire de trouver d’autres pistes qui permettront à notre corps de faire le plein de vitamine D en voyant considérablement moins de rayons de soleil. 

Lire aussi > 5 astuces naturelles et infaillibles pour booster vos défenses immunitaires cet automne

Vous vous sentez fatigué, déprimé, faible et vous avez l’impression de choper tous les microbes qui passent ? Il se pourrait bien que la vitamine D vous fasse défaut. Alors, comment faire pour en trouver lorsque le soleil joue à cache-cache avec la pluie ? On va chercher des solutions dans notre alimentation.

lait
On trouve de la vitamine D dans les aliments riches. ©Anita Austvika/Unsplash

« Le principal apport de vitamine D provient de produits alimentaires enrichis, comme le lait, les jus de fruit, le yaourt, le pain et les céréales. On trouve également la vitamine D, bien qu’en quantité limitée, dans les produits alimentaires d’origine animale, comme la viande et les produits laitiers. Les espèces de poissons gras, comme l’anguille, le saumon et le maquereau, constituent un bon complément », précise la Fondation contre le cancer. Saumon, espadon, anguille, thon ou hareng, grillés, fumés ou en conserve forment les grandes sources de vitamine D dans l’alimentation. À cela s’ajoutent les œufs et le lait de vache, de soja ou de riz.

Si vraiment vous manquez de vitamine D (les carences peuvent être détectées grâce à une prise de sang), il existe aussi des compléments alimentaires. Les enfants peuvent en prendre pour la formation de leurs os et leurs dents, les femmes enceintes pour la formation des os du bébé, les personnes âgées parce que leur peau ne synthétise plus aussi bien celle qui provient des UVB.

CIM Internet