Paris Match Belgique

Il suffit de moins d’une seconde à votre cerveau pour reconnaître votre chanson préférée

musique cerveau

En 100 millisecondes, le cerveau reconnaît une chanson. | © Unsplash / Alice Moore

Santé

Cette découverte pourrait bien aider les personnes victimes de démence.

 

Vous pensiez être imbattable au blind test ? Et bien détrompez-vous car vous n’êtes pas le seul à pouvoir reconnaître rapidement une chanson révèle The Independent. Selon une nouvelle étude, il nous faudrait moins d’une seconde pour reconnaître notre chanson préférée. En effet, les scientifiques de l’Institut de l’oreille de l’UCL à Londres pensent qu’il suffit de 100 millisecondes au cerveau humain pour reconnaître une chanson familière.

Pour cette expérience, cinq hommes et cinq femmes ont choisi une chanson familière et on leur a demandé de l’associer à un morceau qui leur était inconnu mais qui était similaire en tempo, mélodie, harmonie, voix et instrumentation. Les scientifiques ont ensuite suivi l’activité cérébrale et les mouvements des yeux des dix participants alors qu’ils écoutaient 100 extraits de chansons, aussi bien familières qu’inconnues.

Aussi rapide qu’un clignement d’œil

Ils ont découvert que le cerveau des participants mettait entre 100 et 300 millisecondes pour reconnaître une chanson. À titre de comparaison, c’est à peu près le même temps qu’il faut à un humain pour cligner des yeux.

Lire aussi > Quand la « musique la plus relaxante du monde » remplace les médicaments

Les chercheurs espèrent que ces résultats encourageront à plus utiliser la thérapie par la musique pour soigner les patients atteints de maladies comme la démence. « Nos résultats démontrent que la reconnaissance de la musique familière se fait remarquablement rapidement », a déclaré l’auteure principale de l’étude, le professeur Maria Chait, de l’UCL Ear Institute. Selon elle, ces résultats montrent la rapidité du cerveau et « l’emprise profonde que les morceaux de musique très familiers ont sur notre mémoire ». « Identifier la voie et les processus neuronaux qui supportent l’identification de la musique peut fournir un indice pour comprendre la base de [la démence] » continue le professeur.

Bien qu’il n’existe aucune preuve concluante que la mémoire musicale puisse améliorer activement le souvenir chez les personnes souffrant de perte de mémoire, des études antérieures ont démontré que des chansons familières peuvent remédier aux symptômes de dépression et aux troubles de comportement.

Mots-clés:
Musique cerveau
CIM Internet