Paris Match Belgique

Et si on misait plutôt sur le batch cooking pour remplacer le régime ?

Le batch cooking comme alternative au régime ?

Le batch cooking est une tendance alimentaire particulièrement à la mode ces dernières années. | © Unsplash / Maarten van den Heuvel

Santé

Qu’est-ce que le batch cooking ? Cette nouvelle tendance vantée comme un vrai coup de pouce dans nos tâches quotidiennes pourrait surtout s’avérer être un allié minceur efficace. 

 

Le batch cooking est une tendance alimentaire particulièrement à la mode ces dernières années. Cette nouvelle habitude qui fait beaucoup parler d’elle permettrait de gagner du temps, d’être écologique et de manger plus sainement. Elle pourrait également constituer une alternative de choix à un régime déprimant. Petit tour d’horizon de ses multiples avantages…

Lire aussi > Adele, sublime et amincie, ironise sur sa perte de poids

Qu’est-ce que le batch cooking ?

Le batch cooking consiste très simplement à préparer l’ensemble des repas de sa semaine en une seule session de cuisine. On réserve deux heures de son dimanche pour confectionner l’ensemble des repas des sept jours qui suivront.

 

 

View this post on Instagram

 

BATCH COOKING du dimanche ! 😍 1. Korma de carottes et patate douce à la crème de coco + riz basmati 🌴 {clairement l’un de nos plats préférés l’hiver, pas vous ?} 2. Gratin de brocoli et chou-fleur à la béchamel végétale 🥦 [pareil, un classique ici l’hiver] 3. Quiche aux poireaux et sauce tomate 🍅 + salade 🥬 [vous aurez remarqué que je fais une quiche chaque semaine, en essayant de varier la garniture 🙈] 4. Velouté de potimarron, lentilles corail et crème de coco 🍵 {pareil pour les soupes : une par semaine !} 5. Courgettes à la sauce tomate + quinoa [les dernières courgettes de l’année m’a dit mon maraîcher hier 😭] 6. En rab : des betteraves en salade et des crêpes de froment à manger quand on veut 🤪 Alors alors, cette semaine vous votez pour quel plat ?! 😜 Bonne soirée à tous avant un lundi que j’espère chômé pour vous aussi ! 💛 . . . . . #batchcooking #vegetarien #veggiefood #veggie #veganfoodie #organisation #organicfood #bio #cuisinebio #mealprep #cuisine #colourfulfood

A post shared by Les recettes de Juliette (@lesrecettesdejuliette) on

 

Cette technique est vendue essentiellement pour son gain de temps et d’énergie, puisqu’il n’est plus nécessaire de réfléchir chaque soir à ce que l’on souhaite manger. Il permet aussi de manger plus sainement et de façon plus responsable puisqu’on sélectionne avec attention les produits que l’on dégustera durant la semaine (au lieu de se jeter sur le téléphone pour commander un Deliveroo par flemme de cuisiner).

Lire aussi > Pourquoi il ne faut surtout pas se lancer dans un régime express avant les fêtes

Les recettes de batch cooking fourmillent sur le web, on vous conseille notamment Les Recettes de Julie.La plupart des plats que vous préparerez se conserve facilement 4 jours au réfrigérateur. Il faut simplement être vigilant avec les ingrédients réputés « fragiles » comme le poisson ou la viande. On organise donc ses menus de la semaine en fonction des ingrédients choisis. Vous pouvez garder les préparations pour les 3 jours à venir au réfrigérateur et placer les autres directement après refroidissement au congélateur.

Si on ne doute pas du gain de temps que procure cette technique, on doit admettre que le manque de spontanéité et de créativité de la technique laisse un brin sceptique et nous enlèverait presque le plaisir de passer à table. D’autant que plusieurs cobayes ayant essayé cette technique ont découvert que les 2h promises le dimanche se transformeraient finalement en journée entière à raper des carottes.

Lire aussi > Combien de temps peut-on garder ses restes au frigo avant de tomber malade ?

Le Point pose également la question du risque de voir les femmes passer encore plus de temps en cuisine et donc de reproduire les inégalités au sein des ménages. Car, même si la méthode prône un travail fédérateur en cuisine avec toute la famille, ce serait finalement la femme qui se retrouverait à nouveau derrière les fourneaux.

Et si le principal avantage de cette technique était finalement de mieux nous faire manger, et surtout moins, sans passer par l’étape régime ?

Des quantités plus petites

Avec l’expérience, vous saurez ajuster vos quantités et éviterez donc les casseroles trop remplies que l’on « se force » à terminer pour ne pas gaspiller mais qui nous poussent aussi à manger au delà de notre faim. Les contenants permettent de rationner les quantités, vous savez exactement où vous en êtes.

Des aliments plus sains

On peut cuisiner ses produits frais plus rapidement (ceux achetés le jour-même au marché, par exemple), donc ils ne pourrissent pas au fond du frigo.

Moins de tentation

On évite les tentations et les achats inutiles en se rendant au supermarché affamé (ce qu’on déconseille grandement). On ne risque pas non plus de s’emparer de son portable pour commander un plat tout fait souvent bourré de graisse et de sucre. On ne saute pas non plus sur les plats tout prêts du supermarché et pas forcément top pour la santé. Bref, on mange mieux !

CIM Internet