Paris Match Belgique

Ce geste quotidien permettrait de garder votre cœur en bonne santé

Se brosser les dents permettrait d'avoir une meilleure santé cardiaque

Se brosser les dents permettrait d'avoir une meilleure santé cardiaque. | © Unsplash / Icons8 Team

Santé

Se brosser les dents plusieurs fois par jour permettrait, en plus d’avoir une bonne hygiène bucco-dentaire, d’avoir une meilleure santé cardiaque.

 

C’est un geste quotidien, que l’on fait même plusieurs fois par jour, et qui pourrait nous aider à avoir une meilleure santé cardiovasculaire. Selon une étude publiée hier dans l’European Journal of Preventive Cardiology, se brosser régulièrement les dents permettraient de réduire les risques d’arythmie cardiaque, ou d’insuffisance cardiaque.

Lire aussi > Pourquoi les hommes ont tout intérêt à bien se brosser les dents

D’anciennes recherches avaient déjà suggéré qu’une mauvaise hygiène bucco-dentaire entraînait la présence de bactéries dans le sang, causant une inflammation dans le corps. L’inflammation augmente les risques d’arythmie cardiaque (rythme cardiaque irrégulier) et d’insuffisance cardiaque (la capacité du cœur à pomper le sang, à se détendre et à se remplir de sang est affectée). Cette nouvelle étude confirme donc bien le lien entre l’hygiène bucco-dentaire et la survenue de ces deux pathologies.

Se brosser les dents permettrait d'avoir une meilleure santé cardiaque
Bien se brosser les dents permettrait de réduire de 10 % les risques d’arythmie, et de 12 % les risques d’insuffisance cardiaque. © Imago / Petra Schneider

Des résultats surprenants

Cette nouvelle étude a compilé les données médicales pendant 10 ans de plus de 160 000 personnes coréennes, âgées de 40 à 79 ans, sans antécédents d’arythmie ou d’insuffisance cardiaque. Des informations sur les comportements en matière d’hygiène bucco-dentaire ont également été relevées afin de pouvoir établir ou non un lien de cause à effet.

Il a été constaté que lorsqu’une personne se brosse les dents trois fois ou plus par jour, ses risques de souffrir d’arythmie étaient réduites de 10 %, et d’insuffisance cardiaque de 12 %. Les résultats étaient indépendants d’un certain nombre de facteurs, comme l’âge, le sexe, le statut socio-économique, la consommation d’alcool, ou encore la pratique de sport régulière.

Lire aussi > Ce que la sieste peut faire (de bien) à la santé cardiaque

L’auteur principal de l’étude Tae-Jin Song, de l’Université Ewha Womans de Séoul (Corée), tient tout de même à noter que l’analyse se limite à un seul pays et qu’une étude par observation ne permet pas d’établir un véritable lien de causalité. Cependant, il reste confiant envers ses résultats et a ajouté : « Nous avons étudié un grand groupe sur une longue période, ce qui renforce nos conclusions ». L’étude confirme qu’il est « certainement trop tôt pour recommander le brossage de dents » pour limiter les problèmes cardiaques, et que d’autres études seront nécessaires pour confirmer cette découverte.

CIM Internet