Paris Match Belgique

Faire ce geste avec vos doigts permettrait de détecter un des symptômes du cancer du poumon

Faire ce geste avec vos doigts permettrait de déceler les premiers signes du cancer du poumon

Plusieurs médias anglo-saxons se sont récemment intéressés au test de Schamroth, qui permettrait de détecter les signes d'un cancer du poumon. | © Unsplash / Luis Quintero

Santé

Avez-vous déjà entendu parler du test de Schamroth ? 

 

Plusieurs médias anglo-saxons se sont récemment intéressés au test de Schamroth, qui permettrait de détecter les signes d’un cancer du poumon. Si réaliser un simple geste avec vos doigts ne sera certainement pas suffisant pour vous diagnostiquer un cancer, ce test peut néanmoins alerter sur un de ses symptômes et dons repérer plus rapidement la maladie.

Lire aussi > Même à faible dose, la consommation d’alcool augmente les risques de cancer

Le Huffington Post UK a récemment interviewé Emma Norton, une infirmière britannique spécialisée en oncologie, concernant ce fameux test. Celle-ci déclare : « La plupart des personnes atteintes de cancer du poumon ne savent pas que leurs doigts se cognent, à moins qu’elles ne sachent qu’il faut le surveiller. (…) Le test est utilisé par les professionnels de la santé comme une méthode partielle de confirmation des conditions, mais vous pouvez aussi faire le test vous-même, il suffit de quelques secondes. »

 

Comment réaliser le test de Schamroth ?

Il s’agit de coller les premières phalanges de vos index l’une contre l’autre, comme si vous vouliez mimer un coeur avec vos doigts. Si vous êtes en bonne santé, vous devriez normalement observer un petit espace en forme de losange ou de diamant entre vos deux ongles au niveau des cuticules. Si vous ne voyez aucun espace, vous pouvez appeler un médecin pour l’interroger de façon plus approfondie sur cette anomalie.

 

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Medicholics (@medicholics) on

À quoi est-ce dû ?

C’est ce qu’on appelle l’hippocratisme digital. Il se produit en plusieurs étapes. D’abord, la base de l’ongle devient molle et la peau autour de l’ongle devient brillante. Les ongles commencent ensuite à se courber de façon anormale, surtout quand on les regarde de biais. À la fin, le bout des doigts peut devenir plus large et gonflé, faisant penser à des baguettes de tambour.

Lire aussi > Octobre Rose : 4 actions pour soutenir la lutte contre le cancer du sein

Les médecins ignorent exactement pourquoi ce phénomène se produit. Il serait causé par l’accumulation de liquide dans les tissus mous du bout des doigts.

Quel est son degré de fiabilité ?

Selon Cancer Research UK, 35% des patients qui ont un cancer du poumon développent ce symptôme. Connaître son existence peut donc permettre de détecter de manière plus précoce le cancer et donc le traiter plus rapidement. Mais cela ne signifie évidemment pas que vous êtes automatiquement malade. D’abord, parce que vos doigts peuvent gonfler ou se déformer pour toute une série de raisons, surtout avec l’âge.

Ouest-France a interviewé un pneumologue français pour lui demander son avis sur la fiabilité de cette méthode. Ce dernier a avoué ne pas avoir entendu parler de ce test et précise que « deux tiers des patients qui ont des cancers ne présentent pas ce signe ». Le médecin invite donc à être prudent en ne négligeant pas les autres symptômes parce qu’ils n’ont pas d’hippocratisme digital.

Parmi ces symptômes, nous pouvons citer :

  • une toux persistante
  • des infections thoraciques régulières
  • une fatigue persistante
  • une douleur lors de la respiration
  • une perte d’appétit
  • une perte de poids inexpliquée
  • une respiration sifflante
  • des difficultés à avaler
  • une douleur persistante à la poitrine ou aux épaules
CIM Internet