Paris Match Belgique

Régime méditerranéen : 5 petits gestes à ajouter à vos habitudes pour adopter l’un des meilleurs régimes du monde

Régime méditerranéen, un des meilleurs du monde

Le régime méditerranéen fait souvent parler de lui, et c'est à raison. | © Unsplash / Louis Hansel

Santé

Nombreuses sont les études à recommander le régime méditerranéen, voici 5 habitudes simplissimes à adopter dès aujourd’hui pour profiter de ce régime aux multiples vertus.

 

Le régime méditerranéen fait souvent parler de lui, et c’est à raison. Premièrement, il est excellent pour le coeur. Une étude de 2016, publiée dans le European Heart Journal, révélait que les individus ayant une alimentation proche du régime méditerranéen réduisaient de 32 % leur risque d’infarctus et d’AVC.

Bon pour le coeur mais aussi… pour la tête ! Une revue de littérature de 2013 a montré que les personnes qui suivent un régime méditerranéen limitent leur déclin cognitif lié à l’âge et leur risque de maladie d’Alzheimer.

1. De l’huile d’olive

On consomme de l’huile d’olive à toutes les sauces ! Lors de la cuisson, on la préfère au beurre car beaucoup moins grasse. En dehors, on l’utilise dans nos salades, dans nos soupes, ou encore sur nos pâtes. L’huile d’olive est riche en acide gras mono-insaturés, qui abaissent le taux de cholestérol dans le sang.

Lire aussi > 5 idées de recettes pour bien manger les midis au bureau

Veillez cependant à choisir de l’huile d’olive vierge ou extra-vierge, c’est-à-dire pure car produite mécaniquement et sans produits chimiques. Ainsi, on est certain de profiter des acides gras et antioxydants naturels.

Huile d'olive
Unsplash / Roberta Sorge

2. Des fruits et légumes frais

Les produits frais sont à la base de l’alimentation méditerranéenne. On choisit donc des légumes et fruits de saison et récoltés près de chez nous, pour conserver toute leur saveur et leurs vitamines. On peut les consommer crus ou cuits, peu importe.

Lire aussi > Régime sans gluten : Pour qui ? Pourquoi ? 

On opte aussi pour des herbes aromatiques, pour éviter le beurre et autres sauces grasses : basilic, thym, persil, menthe, laurier, origan, romarin,… Les saveurs ne manquent pas pour donner du relief à vos plats. En plus du goût, les herbes et épices apportent aussi des micro-nutriments

3. Du poisson gras

On opte pour des poissons gras, bourrés de protéines et d’oméga-3 qui protègent contre les maladies cardio-vasculaires : saumon, maquereau, thon, hareng, sardine,… On privilégie ces deux derniers poissons car ce sont les moins pollués. L’idéal est d’en consommer deux fois par semaine.

des poissons gras
Unsplash / Diane Helentjaris

4. Un verre de vin rouge

Accompagnez votre repas d’un bon verre de vin bien mérité. Inutile de culpabiliser ! En revanche, on préférera un vin rouge à un vin blanc car il contient plus d’antioxydants.

5. Fini les produits industriels

Ils contiennent trop d’additifs. En cas de fringale à l’heure de l’en-cas, inutile de vous jeter sur une barre de céréales ultra transformée. On préfère à la place des fruits à coque : noix, amandes, noisettes, etc. Ces dernières sont à la base du régime méditerranéen et peuvent être ajoutées à n’importe quelle recette.

Lire aussi > Et si on misait plutôt sur le batch cooking pour remplacer le régime ?

On évite aussi les sodas et jus de fruits, les céréales pour petit-déjeuner industrielles et les aliments à base de céréales raffinées (pains, pâtes, biscuits,…).

Finalement, pour être efficace, le régime méditerranéen doit être complété par une activité physique régulière et par une organisation de notre alimentation dans le plaisir et la convivialité. Exit le stress ! Alors, on s’y met ?

CIM Internet