Paris Match Belgique

La barbe fortement déconseillée pour lutter contre le coronavirus

barbe coronavirus

"Il faut vous raser", a déclaré le célèbre médecin urgentiste Patrick Pelloux. | © Unsplash / Erik Mclean.

Santé

La barbe ne serait pas particulièrement hygiénique, surtout en période de pandémie.

 

Le médecin urgentiste Patrick Pelloux était invité ce dimanche 22 mars sur le plateau de BFM TV. Celui qui est également le président de l’Association des médecins urgentistes de France en a profité pour partager un détail d’hygiène qui ne va sans doute pas plaire à tout le monde : « Il faut vous raser ».

Lire aussi > Combien de temps le coronavirus survit-il dans l’air et sur les surfaces ?

Alors qu’il était interrogé par un téléspectateur sur la question de savoir si « le virus pouvait tenir sur une barbe ou une moustache lorsque l’on tousse ou que l’on éternue ». Le médecin a répondu sans hésitation : « Oui bien sûr ». Loin de vouloir sembler alarmiste, Pelloux a précisé ne « pas faire une campagne contre les barbes et les moustaches mais de toute façon c’était déjà recommandé […] c’est très sale les barbes et les moustaches ».

Une affirmation à tempérer

Alors que Pelloux est pour l’instant le premier professionnel de santé à se positionner clairement sur le port de la barbe en contexte de coronavirus, L’Obs a interrogé un second docteur, Bruno Grandbastien. Le président de la Société française d’Hygiène hospitalière a ainsi déclaré « C’est un petit peu excessif ». Il refuse ainsi que l’on « jette l’anathème sur les barbus ».

Lire aussi > Hillary Clinton tacle la gestion de la crise du Coronavirus par Trump en un tweet bien placé

Il poursuit : « Il ne faudrait pas désigner les barbus comme des porteurs du virus ! Une barbe bien entretenue n’est pas plus sale que des cheveux lavés régulièrement. En revanche, il faut bien la laver quand on prend sa douche, car il est vrai que le virus résiste plusieurs heures sur la barbe comme il résiste plusieurs heures sur une surface sèche ! »

Surtout pour le personnel hospitalier

Bruno Grandbastien suggère qu’il s’agit finalement de « règles d’hygiène de base », qu’il s’agit de suivre en tout temps. Il précise que le docteur Pelloux a cependant raison d’insister sur ce point en ce qui concerne le personnel hospitalier. Dans plusieurs hôpitaux, il est demandé aux hommes de raser leur barbe afin de ne pas annuler l’efficacité des masques de protection.

Lire aussi > La tenue « spécial coronavirus » de la présidente slovaque provoque les réactions de la toile

Un document des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies des Etats-Unis (CDC), sorti en 2017, indiquait déjà des recommandations sur la barbe à adopter en période de forte propagation. Au Canada, la barbe a été interdite au personnel de santé « pour le port efficace des masques de sécurité », en raison du Covid-19. 

CIM Internet