Paris Match Belgique

Porter un masque dans la rue est-il vraiment efficace ?

Porter un masque dans la rue est-il vraiment efficace ?

Les masques sont efficaces quand on les porte en rue, mais uniquement pour protéger les autres. | © Aris Oikonomou / AFP

Santé

Le port d’un masque ne doit en aucun cas remplacer la distanciation sociale et le lavage des mains.

 

C’est la question qui fait rage depuis quelques jours. Faut-il, ou non, porter un masque quand on sort dans la rue. Il est difficile de savoir quoi penser, les scientifiques et les médecins n’étant eux-mêmes pas forcément d’accord sur la question. Si tous s’accordent pour dire qu’il est absolument obligatoire pour les personnes au contact des patients, les avis divergent lorsqu’il s’agit de la population qui souhaite sortir faire ses courses.

Lire aussi > Nos vêtements peuvent-ils transporter le Covid-19 ?

Alors que certains pays, comme l’Autriche, la Slovaquie, ou encore la Slovénie, imposent déjà à leurs habitants d’en porter, du côté de l’Organisation mondiale de la Santé, on est plutôt contre. « Nous déconseillons de porter une protection buccale lorsque l’on n’est pas soi-même malade », a déclaré le directeur exécutif chargé de la gestion des situations d’urgence sanitaire, Michael Ryan. Selon l’OMS, les risques seraient multipliés au contraire en cas de mauvaise utilisation de ces objets. Mais comment est-il possible de « mal » utiliser un masque ? « Si on porte un masque et qu’après on porte la main sur ce masque, et qu’on se frotte le visage, on ne sera pas protégé », explique Sophie Quoilin sur le plateau de « C’est pas tous les jours dimanche » sur RTL-TVI. Ce médecin épidémiologiste chez Sciensano estime que le danger se situe particulièrement dans un faux sentiment de sécurité. « Je ne voudrais pas que porter un masque leur donne un sentiment de sécurité. À côté du masque, il reste d’abord et avant tout les mesures d’hygiène de base », affirme-t-elle sur le plateau télévisé.

Autre exemple, mais cette fois-ci, avec des gants en latex. Une infirmière du Michigan a tourné une petite vidéo pour montrer comme il était facile de répandre des germes même avec des gants. Même chose du côté de ce médecin britannique qui confie que le port de gants pourrait contribuer à la propagation du virus. Le Dr Karan Raj affirme auprès de The Independent que les masques et les gants jouent un « rôle très important » dans un cadre clinique, mais qu’il n’existe « guère de preuves généralisées » de leur utilité pour le public.

Porter des gants, ok, mais bien les porter, c'est important.

Vous portez des gants pour vous protéger du coronavirus ? OK.Mais que faites-vous après avoir touché quelque chose ?Voici une démonstration très claire.

Publiée par Loopsider sur Mardi 7 avril 2020

Seul avantage pour la personne qui le porte : se sentir rassuré

D’autres spécialistes sont bien plus tempérés sur le sujet. « Il faut rassurer la population, les gens sont inquiets », atteste Nathan Clumeck, spécialiste des maladies infectieuses, sur le plateau de « C’est pas tous les jours dimanche ». « S’ils ont besoin de mettre un masque pour avoir ce sentiment de sécurité, qu’ils le fassent. » Le seul effet bénéfique de porter un masque en rue pour son utilisateur serait donc psychologique. Un avis partagé par un pharmacien de Charleroi, interrogé par Télésambre. « Porter un masque lorsque vous vous baladez en rue, c’est une protection psychologique mais cela ne vous protège pas du tout », affirme Samuel Libert. « Les masques sont utiles pour les patients atteints du coronavirus pour ne pas qu’ils contaminent leurs proches lorsqu’ils parlent, qu’ils toussent, qu’ils éternuent. »

La réponse à la question se trouve finalement ici. Oui les masques sont efficaces quand on les porte en rue, mais uniquement pour protéger les autres, au cas où l’on soit nous-mêmes malade. Des pays rendent obligatoire le port des masques car le nombre de porteurs sains du coronavirus est certainement important. Sachant qu’il n’est pas possible de dépister toute la population, on ne sait pas vraiment qui peut transmettre ou non le virus. Porter un masque serait une des solutions pour ne pas que les personnes contaminées propagent le virus. Car le virus va vite. En février, un homme vivant à Chicago a contaminé une quinzaine de personnes en seulement quelques jours. Il a partagé un bon repas avec des amis, consolé des proches à un enterrement, et célébré un anniversaire. Au total, trois personnes contaminées sont mortes.

Lire aussi > Coronavirus : voici pourquoi le désinfectant pour les mains ne sera jamais (jamais) une alternative efficace au savon classique

La véritable solution se trouve donc dans la distanciation sociale. Il ne faut pas non plus oublier les gestes basiques, c’est-à-dire se laver fréquemment les mains avec du savon de préférence, et éternuer ou tousser dans son coude. Lorsque vous sortez faire vos courses, si vous souhaitez porter un masque, vous pouvez le faire, mais sachez qu’il protégera les autres personnes de vos micro-gouttelettes. Rappelez-vous de ne surtout pas toucher votre visage, et gardez une distance d’un mètre cinquante, voire deux mètres, avec les personnes que vous pouvez croiser. Au bout de trois ou quatre heures, votre masque ne sera plus efficace et il faudra le changer.

On ne le dira jamais assez : le meilleur moyen de lutter face au coronavirus reste de respecter la distanciation sociale et de se laver régulièrement les mains.

CIM Internet