Paris Match Belgique

En 2014 déjà, Barack Obama avertissait sur la nécessité d’être préparé à affronter une pandémie [VIDÉO]

barack obama coronavirus pandémie

L'ancien président américain avait compris le besoin de se préparer à de possibles crises sanitaires. | © Sven Hoppe / dpa.

Santé

Un discours de l’ancien locataire de la Maison Blanche a refait surface cette semaine et est devenu viral aux États-Unis.

 

C’est une vidéo qui fait grand bruit outre-Atlantique. En 2014, marqué par l’épidémie Ebola qui avait fait des ravages en Afrique de l’ouest, Barack Obama donnait dans un discours son plan de bataille pour combattre une pandémie.

Lire aussi > Voici les 3 pays à privilégier en cas de pandémie mondiale

Dans son monologue donné au National Institutes of Health, l’ancien président américain pointait du doigt la nécessité pour la planète d’être préparée en termes d’infrastructures face à un possible nouveau type de virus. Et faisait pression sur le Sénat américain pour faire passer un nouveau budget alloué à la lutte contre les épidémies.

« Nous devons collaborer avec d’autres pays pour prévenir et gérer les futures crises et menaces sanitaires, avant que celles-ci ne deviennent des épidémies », avertissait-t-il dans ce speech déterré par le média Now This.

« Il est plus que probable que le temps viendra où une maladie infectieuse et hautement mortelle arrivera. Et pour la combattre efficacement, nous devons mettre en place une infrastructure, pas juste ici aux États-Unis, mais de manière globale, qui nous permettent de l’isoler rapidement, de la comprendre rapidement et d’y répondre rapidement », explique-t-il de manière limpide.

« Si une nouvelle forme de grippe, comme la grippe espagnole, émerge d’ici cinq ans ou une décennie, nous devrons avoir fait les investissements nécessaires en amont pour être capables de l’annihiler. »

« C’est un investissement intelligent que nous devons faire. Et pas juste une assurance. C’est prévoir qu’au long de la route nous aurons encore à faire face à ce type de problèmes – particulièrement dans un monde global où nous rejoignons l’autre côté de la planète en une journée. »

Le clip vidéo a connu une popularité folle cette semaine sur les réseaux sociaux aux États-Unis, nombre d’internautes pointant du doigt la gestion catastrophique de la crise par Donald Trump et se montrant nostalgiques de leur ancien président.

(Je viens de réaliser à quel point un président qui s’exprime de manière cohérente me manque)

Lire aussi > En 2017, un Bill Gates prophétique annonçait une pandémie mondiale pouvant « tuer 30 millions de personnes »

Les États-Unis comptent au moins 15 774 morts dans le pays qui compte désormais 363 851 cas recensés de nouveau coronavirus, selon les chiffres actualisés en continu de l’université John Hopkins, qui font référence.

CIM Internet