Paris Match Belgique

Covid-19 : Comment porter et laver (efficacement) votre masque en tissu

laver masque de protection

À Rome, des masques de protection venant d'être lavés sèchent au soleil. | © Alberto PIZZOLI / AFP.

Santé

Les initiatives personnelles pour fabriquer des masques en tissu, faits-maison, se multiplient aujourd’hui. Plusieurs questions viennent se poser tout naturellement : comment les laver et les désinfecter ? À quelle température ? Faut-il les repasser ? Y a-t-il un risque que le masque en tissu devienne un nid à microbes ? Petit passage en revue.

 

Alors que les tutos pullulent sur les réseaux sociaux, la confection de son propre masque de protection – en tissu donc – devient un sport planétaire. Mais après avoir créé son nouveau compagnon de tous les jours, il faut savoir l’entretenir comme il se doit pour éviter qu’il ne devienne un nid à microbes.

Lire aussi > Coronavirus : Contrairement à Donald Trump, Melania porte le masque (et elle le prouve)

Se laver les mains à chaque étape

C’est parti, ce matin vous prenez votre courage à deux mains pour aller faire vos courses hebdomadaires. Premier réflexe avant de placer le masque sur votre visage : se laver les mains. « Il faut bien se laver les mains avant de mettre le masque, puis en rentrant avant de l’enlever et aussitôt après », insiste dans Le Figaro le docteur Jonathan Favre.

Après un nettoyage approfondi de vos mains – minimum 30 secondes -, prenez le masque par les élastiques et déposez le délicatement sur le visage (à répéter dans l’autre sens lorsque vous l’enlèverez). Pour servir à quelque chose, celui-ci doit recouvrir votre viasge du nez jusqu’au menton. Après, on ne touche plus à rien jusqu’à la fin.

Après chaque utilisation, il vous faudra nettoyer l’objet en tissu. Ou plutôt le désinfecter. On peut le mettre au four pendant 30 minutes à 70 °C (validé par plusieurs études scientifiques) ou on peut le laver en le mettant à 90 °C si on peut, sinon 60 °C pendant 30 minutes à la machine à laver.

Le repassage, oui mais seulement pour le confort

Si vous ne pouvez pas désinfecter immédiatement votre masque de protection, il faudra le garder dans une boîte hermétique (par exemple une boîte en plastique qui devra être désinfectée avec de l’eau de javel), explique en outre le collectif français Stop postillons sur son très complet site web.

Alors que des fake news circulent sur le repassage au fer seul pour désinfecter le masque, précisons qu’il ne s’agit pas d’une méthode suffisante pour éliminer le virus. Il est seulement possible d’utiliser un fer à repasser ou à vapeur pour l’entretien de son masque, afin de retirer des éventuels plis, mais le repassage ne peut en aucun cas se substituer au lavage en machine, rappelle l’Association de normalisation française.

Lire aussi > Masque artisanal : La technique ultra-facile qui cartonne sur la Toile [VIDÉO]

Pour éviter tout risque de contamination, il vous faudra répéter la procédure ci-dessus à chaque utilisation, et ainsi vous épargner l’accumulation de microbes.

CIM Internet