Paris Match Belgique

L’Université de Cambridge donne 275 conseils pour éviter d’être contaminé après le confinement

coronavirus cambridge contamination

Image d'illustration. | © BELGA.

Santé

L’Université de Cambridge a fait une liste des 275 attitudes à adopter pendant et après le confinement afin d’éviter la contamination au coronavirus. Une étude basée sur ce qui se fait à travers le monde.

D’après un article Paris Match France de La Rédaction

En Belgique, le déconfinement devrait officiellement débuter le 3 mai prochain. Si la date a été arrêtée, les conditions dans lesquelles il va s’organiser restent encore à éclaircir. Des grandes mesures prises par les gouvernements aux gestes du quotidien à adopter, l’Université de Cambridge a dressé une liste de 275 astuces ou conseils à adopter pendant et après le confinement afin d’éviter la contamination au coronavirus. L’Université britannique, qui précise qu’il ne s’agit là que d’une liste à caractère informatif et non de recommandations officielles, explique avoir catégorisé les 275 conseils en 5 groupes : l’isolation physique, la réduction de la transmission par les objets, l’hygiène et le nettoyage, l’attention portée aux animaux et la restriction des déplacements entre différentes zones.

Les auteurs de cette étude conseillent évidemment d’adopter des mesures basiques telles que le lavage des mains régulier, la mise en quarantaine en cas de symptômes, la pratique, autant que possible, du télétravail ou encore la réduction des déplacements dans les transports. Ils prennent également en exemple la France, l’Italie ou encore la Grèce qui ont mis en place des systèmes d’attestation d’autorisation de sortie. Ils conseillent aussi aux supermarchés d’augmenter les services de livraison tout en offrant la sécurité nécessaire aux livreurs.

Lire aussi > Covid-19 : Comment porter et laver (efficacement) votre masque en tissu

Mais les auteurs offrent également d’autres solutions plus originales. Pour éviter de se toucher le visage, ils proposent ainsi de se doter d’un bracelet vibrant. Ils préconisent également la livraison à domicile par drone ou le nettoyage de ses aliments aux rayons ultraviolets.

Parmi les 275 propositions faites par l’Université de Cambridge, Paris Match vous propose une courte sélection. Vous pouvez trouver la liste complète ici.

–          Eviter les contacts physiques hors de son domicile et se limiter aux membres de sa famille et à son cercle proche d’amis et ne plus se serrer la main et se faire la bise.

–          S’isoler en cas de symptômes du coronavirus.

–          Préférer le télétravail si l’on en a la possibilité.

–          Réduire les interactions en face à face au travail, dont les réunions.

–          Garder toujours la même équipe de travail et isoler un employé dès ses premiers symptômes.

–          Encourager les employés à apporter leur propre nourriture et à manger à leur bureau.

–          Ne laisser qu’une personne du foyer aller faire les courses.

–          Réduire ou supprimer les déplacements non essentiels.

–          Condamner des sièges ou des rangées de sièges, notamment dans les transports.

–          Augmenter le trafic des transports en commun pour éviter la foule.

–          Mettre en place une période de sortie dans la journée, uniquement destinée aux personnes vulnérables.

–          Installer des marqueurs colorés au sol afin de faire respecter la distanciation sociale, notamment dans les files d’attente.

–          Préférer les escaliers aux ascenseurs lorsque cela est possible.

–          Dans les bâtiments qui le permettent, mettre en place des escaliers pour monter et d’autres pour descendre afin d’éviter un engorgement.

–          Séparer les joggueurs des marcheurs dans la rue.

–          Couper la musique dans les lieux publics pour que les gens n’aient plus à lever la voix ou à se rapprocher de leur interlocuteur pour se faire entendre et ainsi éviter la transmission par gouttelettes.

–          Utiliser les services sans contacts, notamment pour payer à la caisse.

–          Préférer la livraison, pourquoi pas par drone.

–          Ne plus manger avec ses doigts.

–          Ouvrir la porte avec son coude plutôt que ses mains.

–          Penser à ne pas se toucher le visage grâce à un bracelet vibrant ou à des applications telles que https://donottouchyourface.com/

–          Se doucher en rentrant chez soi, surtout pour les soignants, conducteurs de bus, livreurs, employés de supermarchés…

–          Porter un masque.

–          Se changer et laver ses vêtements une fois chez soi, en cas de possible contamination, surtout pour les soignants, conducteurs de bus, livreurs, employés de supermarchés…

–          Eviter de secouer son linge sale avant de faire sa lessive pour réduire le risque de dispersion du virus dans l’air.

–          Désinfecter sa nourriture avec des rayons ultraviolets (la lumière ultraviolette à courte longueur d’onde qui a une activité germicide semble efficace mais ne peut pas être utilisée en présence d’humains ou d’animaux, précise l’Université de Cambridge).

–          Nettoyer régulièrement les objets les plus vecteurs de contamination.

–          Placer les objets livrés chez soi et non urgents et non périssables (lettres et colis) dans des sacs et attendre avant d’ouvrir.

–          S’assurer que l’air conditionné est bien filtré.

–          Réduire le contact entre personnes possiblement infectées et animaux de compagnie au minimum.

–          Garder son chat à l’intérieur.

–          Garder son chien en laisse durant la promenade.

–          Ne pas quitter une zone citadine où l’on vit pour se rendre dans sa résidence secondaire afin de réduire la surcharge des hôpitaux ruraux.

–          Restreindre ses longs voyages.

–          Respecter une isolation après son retour de voyage.

Lire aussi > Symptômes, transmission, risques… où en sont les connaissances sur le coronavirus?

Plus de deux millions de cas du nouveau coronavirus ont été officiellement déclarés dans le monde, dont plus de 131 000 décès, selon un comptage réalisé par l’AFP mercredi à 19H00 GMT à partir de sources officielles. Les Etats-Unis paient le plus lourd tribut, avec 28 326 décès pour plus de 637 000 cas. Viennent ensuite l’Italie (avec 21 645 morts), l’Espagne (18 579), la France (17 167) et le Royaume-Uni (12 868).

CIM Internet