Paris Match Belgique

Comment notre peau subit les effets du confinement

Les mains subissent l'effet du confinement

Le savon excessif n'est pas le seul responsable de notre peau irritée. | © Nathan Dumlao/Unsplash

Santé

Le changement de rythme et le niveau d’anxiété ont un impact aussi sur notre peau.

 

À côté des désastres capillaires provoqués par le confinement généralisé et la fermeture des lieux non-essentiels comme, par exemple, les salons de coiffure, notre peau aussi subit les effets négatifs de notre enfermement excessif et de la situation particulière à laquelle nous faisons face. Et on ne parle pas ici seulement des mains desséchées à cause des nombreux lavages au savon ou au gel hydroalcoolique, ce sont tous les changements de notre mode de vie qui affectent notre peau.

Lire aussi > Urticaire, gelures, rougeurs… : Ces symptômes dermatologiques pourraient être de nouveaux indices du Covid-19

Stress et changement de rythme

La situation que nous vivons actuellement est inédite pour tout le monde. Ce changement soudain de mode de vie a inévitablement une influence sur notre corps et donc, indirectement, sur notre visage, notre peau ou nos cheveux. Le stress et l’incertitude qui entourent la situation, le changement de rythme que nous connaissons pour les gens qui doivent soudain travailler de chez eux avec des enfants ou bien ne plus travailler du tout ou encore la fatigue que cela engendre se font directement ressentir.

Et ce n’est pas seulement parce qu’on a pris l’habitude de se décaper les mains au savon plusieurs fois par jour, pour mettre en place ces fameux gestes barrière préconisés depuis le début de l’épidémie. Pour cela, si vos mains sont asséchées et que des problèmes cutanés apparaissent, on vous conseille de bien veiller à leur hydratation en appliquant de la crème hydratante au moins une fois par jour. Mais notre corps subit aussi les conséquences indirectes de la situation.

Se laver les mais contre le coronavirus
Se laver les mains fait partie des gestes barrière indispensables. ©Jason Jarrach/Unsplash

D’autres agressions viennent s’ajouter à celle plutôt bénigne du savon. La fatigue, engendrée par des mauvaises nuits, un changement de rythme ou une anxiété latente pas toujours bien consciente est une source de stress pour notre organisme. « Or, le stress entraîne une sécrétion de cortisol qui peut déclencher une poussée d’acné ou du psoriasis”, explique la Docteur Nina Roos, rapporte le Huffingtonpost. Les écrans sont également les ennemis de notre peau. Pour les personnes qui passent la majorité de leur journée devant leur ordinateur ou leur smartphone, la lumière bleue peut aggraver l’apparition de taches brunes et des problèmes d’irritation. Sans parler de notre changement de régime et notre alimentation peut-être un peu moins saine parce qu' »il faut bien se faire plaisir ». Boutons, peau grasse et moral en berne sont autant de conséquences d’un régime alimentaire un peu moins bon que d’habitude après une quinzaine de jours.

Alors en cette période, encore plus que d’habitude, il faut veiller à prendre soin de sa peau et de son corps. Avant tout pour garder le moral et surtout, sans se mettre la pression.

CIM Internet