Paris Match Belgique

Coronavirus : L’Afrique pourrait être le prochain épicentre, selon l’OMS

afrique coronavirus épicentre

Une infirmière portant un masque de protection à Johannesburg. | © Michele Spatari / AFP.

Santé

L’ONU estime quant à elle que l’épidémie pourrait causer le décès d’au moins 300 000 personnes sur le continent africain.

 

Depuis quelques semaines, le Covid-19 commence à se propager en Afrique, jusque-là relativement épargné. L’organisation mondiale de la santé (OMS) craint que le continent devienne le prochain épicentre de l’épidémie, ce qui pourrait avoir des conséquences dramatiques.

Lire aussi > Covid-19 : Pourquoi il est hasardeux de comparer les situations entre pays

À ce jour, en Afrique, le Covid-19 a fait moins d’un millier de morts et quelque 18 800 cas ont été confirmés, un bilan bien moins lourd qu’en Europe ou en Amérique. Mais le virus, qui a commencé à toucher les capitales du continent, pourrait s’étendre vers les zones rurales et causer la mort de centaines de milliers de personnes.

5 lits disponibles pour un million de personnes

D’après les prévisions de l’OMS, en l’absence de mesures sanitaires, environ 10 millions d’africains pourraient être infectés dans les prochains mois. Et la courbe des décès pourrait grimper en flèche à cause du manque de lits de réanimation dans les hopitaux : il n’y aurait en effet que 5 lits disponibles pour un million de personnes en Afrique, contre 4 000 en Europe.

Lire aussi > Coronavirus : L’OMS appelle à ne pas « assouplir les mesures »

Les données de l’Organisation des Nations Unies (ONU) vont dans le même sens : elle estime que l’épidémie pourrait causer le décès d’au moins 300 000 personnes, mais pousserait également 30 millions de personnes dans la pauvreté.

CIM Internet