Paris Match Belgique

Le sommeil avant minuit plus réparateur ?

Sommeil réparateur

S'endormir avant minuit, est-ce vraiment important ? | © Pixabay

Santé

Plus jeune, combien de fois n’a-t-on pas entendu notre mère nous inciter à aller nous coucher tôt, car les heures de sommeil avant minuit comptent doubles ? Alors mythe ou réalité, on fait le point.

Avoir une mine fraîche et reposée le matin, tout le monde en rêve. Et si pour y parvenir, il suffisait de s’endormir avant minuit, comme nous le prodiguaient nos mamans ? Il semblerait que non… En effet, durant la nuit trois types de sommeil se succèdent: le sommeil paradoxal, le sommeil lent et le sommeil lent profond. Durant cette dernière phase, l’activité cérébrale et l’activité physique ralentissent fortement, faisant d’elle la phase la plus réparatrice.

Lire aussi > Le manque de sommeil augmente le niveau de stress émotionnel

Quand se coucher ?

Le sommeil lent profond est d’ailleurs réputé pour améliorer nos défenses immunitaires. C’est notamment pour cette raison que l’on a plus facilement tendance à tomber malade, lorsque l’on accumule trop de fatigue sur une période prolongée. Or, cette phase du sommeil, essentielle pour notre santé, ne se produit que deux à trois fois par nuit, et survient seulement au début de celle-ci. Peu importe l’heure à laquelle on se couche, le mécanisme restera le même. Ainsi, que l’on s’endorme à 23h ou à 2h du matin, ce sont les trois premières heures de sommeil qui seront les plus reposantes.

Lire aussi > Tout ce que devraient savoir les gens qui parlent dans leur sommeil

Nos mamans se trompaient donc, pas besoin de se coucher tôt pour être en forme. Néanmoins, n’oubliez pas, dormir durant huit heures reste essentiel pour un sommeil réparateur.

CIM Internet