Paris Match Belgique

Des milliers de moustiques largués par drone pour lutter contre les épidémies

Des milliers de moustiques largués par drone pour lutter contre les épidémies

Rien qu’en 2017, le paludisme a tué 435 000 personnes. | © Pixabay / WikiImages

Santé

Pour que l’opération fonctionne, il faut « répandre environ dix mâles stériles pour un mâle sauvage ».

 

Chaque été, c’est le même refrain. Lorsque les beaux jours reviennent, un autre insecte fait également son retour. Avide de sang, les moustiques ternissent quelques peu la période estivale. Source de démangeaisons, les moustiques peuvent être également bien plus dangereux et transporter des malades. Dans certaines régions du monde, les moustiques sont présents toute l’année, et parfois même synonyme de danger mortel. Des scientifiques ont bon espoir d’avoir trouvé une solution pour endiguer ces épidémies, nous révèle Sciences et Avenir.

Des milliers de moustiques largués par drone pour lutter contre les épidémies
© Pixabay / Adina Voicu

En effet, une expérience menée en 2018 vient enfin de livrer ses conclusions dans la revue Science Robotics. En larguant des milliers de moustiques-tigres mâles stériles au-dessus d’un village brésilien, les scientifiques ont réussi à réduire la population de moustiques. Les femelles, vectrices de maladies comme le paludisme, la dengue, le chikungunya ou encore Zika, ne pourront pas se reproduire et répandre la maladie. « Il s’agit de lâcher dans la nature des mâles issus d’un élevage et qui ont été stérilisés par une exposition à des rayons X. Au moment de la reproduction, ils entrent en compétition avec les mâles sauvages. Mais les femelles qui se seront accouplées avec les individus stériles ne produiront que des œufs non viables », explique Jérémy Bouyer, le responsable de l’opération. Selon le scientifique, il faut« répandre environ dix mâles stériles pour un mâle sauvage » … une mince affaire.

Une expérience efficace

Pour une meilleure répartition, les scientifiques ont décidé d’utiliser un drone, bien plus efficace que d’effectuer un lâcher d’insectes depuis le sol. Les chercheurs ont donc adapté de simples drones trouvés dans le commerce et ont conçu un système pour larguer en masse les moustiques, sans les blesser. Pendant le voyage, les moustiques sont refroidis à 10°C, de manière à les rendre complètement amorphes. Avant d’être largués, la température remonte à 30°C afin de les réveiller. Les chercheurs ont même calculé la hauteur de vol optimale pour que les moustiques se réveillent sans aucun danger face à des potentiels prédateurs : 50 mètres au-dessus du sol.

Lire aussi > Cette astuce scientifique est aussi efficace qu’un répulsif anti-moustique

L’utilisation du drone permet également de larguer la bonne quantité de moustiques selon un espacement bien précis. Grâce à sa balise GPS, les moustiques sont largués selon des lignes imaginaires, parfaitement parallèles, espacées de 80 mètres. En dehors de ces lignes, la trappe se ferme automatiquement pour ne pas larguer inutilement des insectes.

L’étude a été un véritable succès, et les résultats de l’expérience ont été meilleurs que prévus. « Avec trois lâchers nous avons obtenus plus de 50 % d’œufs stériles. C’est un excellent résultat », assure Jérémy Bouyer. L’Organisation mondiale de la santé semble déjà intéressée par cette méthode de stérilisation. Selon Sciences et Avenir, l’OMS compte mener une étude sur la stérilisation des moustiques dès 2021, qui devrait durer 2 à 4 ans.

CIM Internet