Paris Match Belgique

On sait enfin pourquoi certains hommes ont plus de barbe que d’autres

On sait enfin pourquoi certains hommes ont plus de barbe que d'autres

Image d'illustration. | © Unsplash / Jan Kopřiva

Santé

C’est une question que beaucoup d’hommes se sont un jour posée. Parfois, le phénomène est même perçu avec un brin d’injustice : pourquoi la barbe de mon ami est-elle plus dense et fournie que la mienne ?

Si certains hommes n’ont pas besoin de trois jours pour obtenir une barbe épaisse et lustrée, d’autres se voient affublés d’un simple duvet jusque très tardivement. Tout serait en réalité une question d’hormones, plus précisément d’androstanolone (ou dihydrotestostérone ou DHT). Ce stéroïde anabolisant naturel est le responsable de la pousse des cheveux et des poils sur votre corps.

Lire aussi > La barbe fortement déconseillée pour lutter contre le coronavirus

Il s’agit également de l’hormone à l’origine de la calvitie. Le type de barbe que vous possédez est donc lié à la réaction de votre corps face au taux de testostérone (et non pas à votre taux de testostérone). Rappelons également que l’ADN constitue aussi l’un des facteurs principaux permettant d’expliquer la densité de votre barbe selon les scientifiques.

Ce qui ne veut pas dire que vous n’avez aucune emprise dessus. Si la barbe est extrêmement à la mode aujourd’hui, plusieurs célébrités ont su démontrer qu’une barbe clairsemée et peu fournie n’impactait pas forcément le sex-appeal. On citera ainsi Ben Affleck, George Clooney, Johnny Depp ou encore Keanu Reeves. On se méfie donc des produits soi-disant magiques et on opte plutôt pour un rasage complet ou pour une forme adaptée à sa pilosité.

Bonne nouvelle, en été, la barbe pousse un petit peu plus rapidement en raison de la vitamine D contenue dans les rayons du soleil. Plusieurs huiles naturelles comme l’huile de ricin permettent également de stimuler la croissance du follicule pileux. Inutile de complexer sur sa barbe donc, rappelons que l’important est avant tout de s’accepter tel que l’on est, barbe ou pas barde.

CIM Internet