Paris Match Belgique

Coronavirus : L’Amérique latine devient la région la plus affectée par le virus

brésil coronavirus contaminations

Le Brésil (2,4 millions de cas) est le pays latino-américain le plus touché. | © DOUGLAS MAGNO / AFP.

Santé

En nombre de morts, l’Europe reste en tête, avec 207 933 décès, suivie de l’Amérique latine et des Caraïbes (182 726).

Le Covid-19 continue sa macabre route à travers la planète. L’Amérique latine et les Caraïbes sont devenues la région du monde comptant le plus grand nombre de contaminations au coronavirus, avec 4 340 214 cas, dimanche 26 juillet, selon un bilan établi par l’AFP. C’est la première fois que le nombre d’infections dans cette région dépasse celui de l’Amérique du Nord, qui compte 4 330 989 cas, dont la majorité aux Etats-Unis (4,2 millions de contaminations et près de 150 000 morts).

Lire aussi > La crise du coronavirus va aggraver la faim dans le monde, avertit l’ONU

« Aucun pays n’est épargné »

Le Brésil, pays latino-américain le plus touché, a recensé dimanche près de 25 000 cas supplémentaires, pour un total de 2,4 millions. Il déplore plus de 87 000 morts. En nombre de morts, l’Europe reste le continent le plus affecté, avec 207 933 décès, suivie de l’Amérique latine et des Caraïbes (182 726), et des Etats-Unis et Canada (155 673). Au total, la maladie a fait au moins 645 715 morts dans le monde.

Lire aussi > Positif au coronavirus, Jair Bolsonaro se promène sans masque et déclenche l’indignation

« Aucun pays n’est épargné », avait souligné samedi l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Cette augmentation du nombre des cas est due à une transmission élevée dans les zones à forte concentration de population, comme sur le continent américain et en Asie du Sud. En Amérique latine, les annulations de festivités et d’événements sportifs se multiplient. La traditionnelle fête de fin d’année à Rio de Janeiro, qui rassemble des millions de spectateurs sur la plage de Copacabana pour admirer les feux d’artifice, a été annulée, et Sao Paulo a reporté sine die son carnaval. Le Panama a renoncé à organiser la Coupe du monde féminine de football des moins de 20 ans, qui devait avoir lieu début 2021, ainsi que les Jeux sportifs d’Amérique centrale et des Caraïbes de 2022.

CIM Internet