Paris Match Belgique

Coronavirus en Belgique : Le CNS a décidé de réduire drastiquement la bulle sociale

coronavirus belgique conseil national de sécurité

La bulle sociale passera de 15 à 5 personnes. | © BELGA PHOTO / DIRK WAEM.

Santé

Un nouveau Conseil National de Sécurité s’est réuni ce lundi afin de prendre de nouvelles mesures pour limiter la propagation du coronavirus en Belgique.

Lire aussi > Vers une phase 5 ? Le CNS n’a pas encore tranché

La Première ministre a commencé son discours à l’issue de ce nouveau Conseil National de Sécurité en revenant sur la situation épidémiologique, jugée préoccupante. Pour éviter un reconfinement généralisé, le conseil a décidé de prendre une série de nouvelles mesures afin de garder la situation sous contrôle. En effet, le taux de transmission du virus reste au-dessus de 1 depuis plusieurs jours. La situation à Anvers est d’autant plus préoccupante, la région étant très touchée par le virus. Il apparaît également que les personnes contaminées sont beaucoup plus contagieuses qu’auparavant.

Nos contacts sociaux fortement réduits

Ainsi, la première grande décision prise par le CNS est de réduire la bulle sociale. Si durant la phase 4 du déconfinement, il était possible de voir chaque semaine 15 personnes différentes, ce nombre se voit aujourd’hui réduit à 5 personnes fixes par famille. Les enfants de moins de 12 ans ne sont eux pas pris en compte. Cette nouvelle mesure entrera en vigueur à partir de ce mercredi 29 juillet et devrait être effective pour les quatre prochaines semaines.

Le nombre de personnes autorisées lors d’événement va lui aussi être revu à la baisse. Pour l’instant, 200 personnes pouvaient assister à un événement organisé à l’intérieur et 400 à l’extérieur. Dorénavant, ce nombre passe à 100 personnes à l’intérieur et à 200 personnes à l’extérieur. Les masques seront obligatoires lors de ces événements. Pour ce qui est des événements non-organisés, comme les barbecues, les restaurants ou les anniversaires par exemple, seulement 10 personnes seront autorisées. Une fois encore cela ne concerne pas les enfants de moins de 12 ans. Cette mesure n’entre pas en vigueur pour ce qui est des camps d’été, des stages ou le monde du sport. D’ailleurs, dans le but de réduire le risque de réunion de personnes au même endroit, la mesure qui devait accorder des trajets de train gratuits à la population sera reportée au mois de septembre.

Télétravail et rotation dans le cadre professionnel

Finalement, la Première ministre a souhaité insister sur l’importance du télétravail dans le monde professionnel. Il doit être privilégié lorsqu’il est possible, et dans le cas contraire un système de rotation au travail doit être envisagé.

Pour ce qui est des courses allimentaires, Sophie Wilmès a décidé de réinstaurer les règles qui étaient en vigueur précédemment. Ainsi, il faudra dorénavant faire ses courses seul, ou accompagné d’un mineur, pour une période maximale de 30 minutes.

La Première ministre a conclu en expliquant que si ces mesures sont strictes, nous ne pourrons observer leurs effets que d’ici plusieurs semaines. Elle a ainsi demandé de garder à l’esprit qu’il faut continuer à faire preuve de solidarité et à prendre soin de soi et des autres.

Lire aussi Coronavirus : L’Amérique latine devient la région la plus affectée par le virus

Pas de Foire du Midi

Suite à ces nouvelles mesures fortes, Philippe Close, bourgmestre de Bruxelles vient d’ailleurs d’annoncer l’annulation de la Foire du Midi. C’est sur Twitter qu’il s’est exprimé. Si jusqu’à présent, l’événement devait tout de même avoir lieu, moyennant certaines adaptations, il semblerait que les bruxellois devront patienter jusqu’à l’année prochaine pour retrouver leurs stands et manèges préférés.

 

CIM Internet