Paris Match Belgique

La charge mentale des femmes s’alourdit avec la gestion du port du masque

Femme coronavirus charge mentale

Les femmes sont en première ligne pour s'occuper des tâches relatives au port du masque | © PIXABAY

Santé

Femmes et hommes ne sont pas égalitaires dans la prise en charge du masque.

Acheter un masque, le laver, le sécher, le glisser dans la poche ou le sac de chaque membre de la famille. Ces tâches sont devenues une habitude depuis l’arrivée du coronavirus dans notre quotidien. Et elles sont bien souvent l’affaire des femmes.

Selon un sondage réalisé pour le Huffington Post, 85% des femmes déclarent s’occuper de la gestion du masque contre 60% pour les hommes. La même enquête indique que 32% des hommes assurent que c’est leur conjoint/conjointe qui s’en occupe. Les femmes ne sont que 8% a affirmé le contraire.

Dans le même article du Huffington Post, nous découvrons le témoignage d’Olivia, 33 ans et maman de 3 enfants. D’ordinaire, elle s’occupe du “lavage et du séchage du linge”, tandis que son époux prend en charge “le pliage et le rangement du linge”. Avec l’arrivée du masque, Olivia l’admet : “c’est une charge mentale en plus qui nous est tombée dessus soudainement alors que nos vies étaient déjà bien chargées”. Au quotidien, il faut redoubler de vigilance, “vérifier que chacun ne tripote pas son masque toutes les deux secondes et prendre en compte ceux qui sont hypersensibles et dont le port du masque est compliqué, ce qui est le cas de mon mari et de mon fils”.

Lire aussi > Le confinement, source de stress supplémentaire pour les femmes comparé aux hommes

Les inégalités entre les hommes et les femmes se sont accentuées avec le confinement. Au mois de mai dernier, une enquête menée par la Vrije Universiteit Brussel (VUB) révélait que les femmes étaient plus stressées que les hommes face à la crise sanitaire. Le sociologue Theun Pieter van Tienoven expliquait : “Nous sommes moins pressés par le temps qu’avant la crise du coronavirus. Mais il reste stressant de gérer en un seul et même lieu le travail, le suivi de l’enseignement pour ses enfants, le ménage et les loisirs. Bien que la répartition quotidienne du temps diffère peu entre les femmes et les hommes, il semble à première vue que ce soient principalement les femmes qui tentent de gérer aussi bien les sphères professionnelle et privée à la maison”.

CIM Internet