Paris Match Belgique

Israël est le premier pays à appliquer un second lockdown

Le nombre d'infections par jour a dépassé la barre des 4 000 cette semaine en Israël. | © Photo by Yoav Dudkevitch / POOL / AFP

Santé

En raison du nombre croissant d’infections au coronavirus, un régime de confinement entrera à nouveau en vigueur en Israël à partir de vendredi prochain. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu l’a annoncé ce dimanche.

 

Le confinement coïncide avec une période de vacances juives de trois semaines. Après des heures de débats houleux, le gouvernement de Netanyahu a approuvé la proposition dimanche. Les mesures du lockdown entreront en vigueur fin de semaine, juste avant le nouvel an juif le 19 septembre, et dureront jusqu’au 9 octobre. Avec possibilité d’élargir la durée.

« Le moment est venu d’agir », a déclaré Netanyahu. « Je demande aux citoyens israéliens d’accepter cela. » Israël est entré en lockdown pour la première fois à la mi-mars. Le pays devient la première économie développée au monde à prendre à nouveau des mesures aussi drastiques pour arrêter la deuxième vague. Israël, comme d’autres pays, fait face à une deuxième vague d’infections.

Lire aussi > Une carte simplifiée pour savoir où partir en vacances en période de coronavirus

Le nombre d’infections par jour a dépassé la barre des 4 000 cette semaine. Les partisans du gouvernement craignaient que les célébrations familiales pour le nouvel an juif, les services de prière de Yom Kippour le 27 septembre et les nombreux rassemblements pendant la fête religieuse ne propagent davantage le virus, surtout dans les milieux orthodoxes et arabes.

Yaakov Litzman, ministre d’un parti ultra-orthodoxe partenaire de la coalition du gouvernement Netanyahu a démissionné plus tôt dans la journée par mécontentement face au fait que les fidèles ne pourraient pas prier dans les synagogues de Yom Kippour sans restrictions.

Sous le nouveau régime, jusqu’à 20 personnes sont autorisées à se rassembler à l’air libre. Les rassemblements en salle de jusqu’à dix personnes sont autorisés.

Lire aussi > Covid-19 : « L’accélération des contaminations est inquiétante », selon Steven Van Gucht

Avec Belga

CIM Internet