Paris Match Belgique

À votre avis, combien de temps pouvons-nous survivre sans manger ?

À votre avis, combien de temps pouvons-nous survivre sans manger ?

Le plus important pour le corps reste l'hydratation. | © Pexels / Engin Akyurt

Santé

Les femmes et les personnes en surpoids survivraient plus longtemps sans manger que les hommes et les personnes maigres.

 

C’est une question que l’on s’est tous déjà posée au moins une fois : combien de temps peut-on tenir sans manger ? Plusieurs jours, plusieurs semaines ? En 1965, un Écossais de 27 ans qui souffrait d’obésité morbide a tenu sans manger de nourriture solide pendant 382 jours, ce qui lui a valu d’entrer dans le livre Guinness des records en 1971. Avons-nous tous la même résistance que cet homme ? Probablement pas. Cependant, une personne moyenne bien nourrie et qui s’hydrate devrait pouvoir survivre pendant 1 à 3 mois répond Sciences et Avenir.

Lire aussi > Au fond, pourquoi a-t-on envie de dormir après manger ?

Aucune étude scientifique n’a réellement été faite sur le sujet, sachant qu’il est impossible d’un point de vue éthique d’imposer un jeûne à des sujets. En revanche, des scientifiques se sont intéressés à la littérature des années 1990 et début 2000 qui aborde les périodes de famine et de grèves de la faim. Selon un ouvrage de 2001, « un homme typique de 70 kg bien nourri » devrait pouvoir survivre pendant un à trois mois.

L’eau est essentielle pour la survie

Le corps humain a en fait surtout besoin d’eau pour survivre. Un corps bien hydraté peut tenir sans manger pendant plusieurs mois. Concrètement, après 24 heures de jeûne, le corps va puiser dans nos réserves de glucides. Les muscles vont d’abord consommer tout le sucre avant de s’attaquer aux tissus adipeux. Ce manque de sucre aura de nombreuses conséquences : le foie ne pourra plus fabriquer des molécules servant de carburant au cerveau et au coeur, et les muscles vont progressivement se dégrader, tout comme les muscles cardiaques. Ainsi, un manque d’énergie global va rapidement se manifester dans le corps. Au fil des semaines, le corps va s’adapter et les muscles vont se dégrader plus lentement. La mort arrive au bout de plusieurs semaines d’une perte de la fonction cardiaque, hépatique ou rénale, explique Sciences et Avenir, en se basant sur des articles scientifiques de 1997.

Lire aussi > Manger des plats préparés accélère le vieillissement de vos cellules

Selon les différentes informations, les femmes et les personnes en surpoids sembleraient survivre plus longtemps sans manger que les hommes et les personnes maigres. D’après un article scientifique de 2001, la limite basse de l’Indice de Masse Corporelle (IMC) pour les femmes serait de 11 avant de mourir, contre 13 pour les hommes. Selon les scientifiques, la meilleure résistance des femmes s’explique par leur plus grande capacité à mobiliser des réserves pendant le jeûne, par rapport aux hommes. Les personnes obèses présenteraient également un avantage par rapport aux personnes plus maigres. « Après seulement 60 heures de jeûne, les sujets maigres présentaient une dégradation active des protéines alors que les sujets obèses n’en présentaient pas », rapporte une étude de 1998.

Mots-clés:
jeûne survie manger
CIM Internet