Paris Match Belgique

La Belgique à son tour en confinement : Voici les dernières mesures qui viennent d’être annoncées

La Belgique a décidé de nouvelles mesures pour faire diminuer rapidement les chiffres actuels alarmants du Covid-19. | © BELGA PHOTO BENOIT DOPPAGNE

Santé

Réunies en comité de concertation, les différentes composantes du pays ont décidé de nouvelles mesure fortes pour contrer l’avancée de l’épidémie chez nous. En voici les grandes lignes.

 

Les décisions du comité de concertation ont été expliquées en conférence de presse ce vendredi soir par le Premier ministre Alexander De Croo. Elles sont dures pour toute la population. Il s’agit d’un « confinement plus strict » avec des règles valables dans l’entièreté du pays.

Ces mesures seront en vigueur à partir de minuit dans la nuit de dimanche à lundi et d’application pendant un mois et demi (4 à 6 semaines). Le comité de concertation se réunira à nouveau le 1er décembre pour analyser l’avancée des nouvelles mesures.

Bulle et déplacements:

La règle des 4 préalablement mise en vigueur disparaît. Désormais, il n’est permis d’inviter qu’une seule personne à la fois chez soi, par famille. Cette personne sera votre contact rapproché. La règle des 4 reste uniquement d’application à l’extérieur lorsqu’il s’agit de se promener ou de faire de l’exercice, les règles de distanciation et le port du masque sont obligatoires dans ce contexte.

Enseignement :

Le supérieur sera organisé en distanciel jusqu’au 13 décembre. Pour l’enseignement fondamental et le secondaire, la rentrée est postposée au lundi 16 novembre.

Commerces : 

Tous les commerces essentiels devront fermer. Le service à emporter sera d’application. Les magasins d’alimentation, les supermarchés et les pharmacie restent ouverts.

Travail : 

Le télétravail devient obligatoire. Si ce n’est pas possible, le port du masque et une ventilation seront obligatoires dans les espaces de travail. Les entreprises peuvent donc rester ouvertes à condition d’être capables de respecter ces mesures de sécurité.

Restaurants/bars :

Dans les hôtels, les bars et les restaurants seront fermés. Les repas en chambre uniquement sont permis.

Enterrements :

15 personnes maximum sont permises durant les enterrement. Les réceptions ne seront quant à elles plus permises.

Commerces non essentiels

Fermeture des commerces non essentiels. Les professions de proximité comme les coiffeurs, salons d’esthétiques, etc. devront fermer également.

« Il s’agit des mesures de la dernières chance », n’a cessé de répéter le Premier ministre.

CIM Internet