Paris Match Belgique

Avec le réchauffement climatique, les grossesses pourraient devenir plus à risque

étude, chaleur, grossesse

27 pays ont été étudiés. | © Pixabay

Santé

Une récente étude met en avant l’incidence de la chaleur sur la grossesse.

 

Le réchauffement climatique a de graves conséquences sur la planète et sur l’Homme, c’est connu. Une récente étude avance d’ailleurs qu’il pourrait favoriser les grossesses à risque. En effet, à l’avenir les vagues de chaleur risquent d’être beaucoup plus fréquentes et ces dernières sont synonymes de mauvais moments pour les femmes enceintes. L’étude, publiée par The BMJ Journal, explique notamment que des températures plus élevées peuvent provoquer des fausses couches ou encore de naissances prématurées. Pour en arriver à cette conclusion, les scientifiques ont étudié les données prénatales de 27 pays sur plusieurs continents. Pour la plupart, il s’agit de pays qui ont un PIB élevé, seul sept d’entre eux font exception.

Lire aussi > Selon une nouvelle étude, la vitamine K pourrait aider à lutter contre le Covid-19 (et voici où en trouver)

Au terme de l’étude, les scientifique sont arrivés à la conclusion qu’une vague de chaleur augmente de 16% le risque d’accoucher trop tôt, ou de provoquer une fausse couche. Si le risque reste donc minime, l’étude précise tout de même que ce risque est plus élevé dans les pays aux facteurs socio-économique plus bas. Autre fait intéressant, dans 18 des pays observés, la chaleur a aussi pour incidence de donner naissance à des bébés plus légers.

CIM Internet