Paris Match Belgique

Peu importe la langue, une berceuse calme de la même façon un enfant

Peu importe la langue, une berceuse calme de la même façon un enfant

Vous pouvez lui chanter une berceuse en espagnol ou en néerlandais, votre bébé sera tout autant apaisé. | © Pexels / Georgia Maciel

Santé

Les bébés n’écoutent pas vraiment les paroles il faut croire…

 

Que vous chantiez « Frère Jacques », « Twinke Twinkle Little Star » ou encore « Slaap Kindje Slaap », vous parviendrez tout aussi bien à endormir votre bébé. C’est en tout cas ce qu’ont découvert des chercheurs américains, confirmant l’adage « la musique est un langage universel », nous informe National Geographic.

Lire aussi > Un bébé sourd entend la voix de sa maman (et sa joie fait craquer la toile) [VIDÉO]

Les chercheurs ont testé 16 mélodies dans différentes langues sur plus de 140 bébés américains. Les chansons proposaient différents genres : berceuses, chansons d’amour, chants de guérison et airs invitant à la danse. Ils ont ensuite analysé la réaction des enfants en mesurant leurs pupilles, leur rythme cardiaque, ou encore leur activité électrodermale.

« Chaque culture aurait intuitivement usé de caractéristiques sonores propres à calmer efficacement les enfants »

Ils ont ainsi découvert que les berceuses, quelle que soit la langue chantée ou l’interprète (homme ou femme), arrivaient à détendre les bébés. Pour preuve, ces derniers ont un rythme cardiaque plus lent, un rétrécissement des pupilles et une atténuation de l’activité électrodermale. « L’une des explications possibles pourrait tenir aux traits acoustiques des berceuses (douceur des sons et moindre complexité rythmique et mélodique que d’autres chansons), qui font leur universalité : chaque culture aurait intuitivement usé de caractéristiques sonores propres à calmer efficacement les enfants », précise Constance Bainbridge, assistante de recherche au Music Lab et co-auteur de l’étude.

Lire aussi > Baby Blocker, une extension pour effacer les bébés des réseaux sociaux

Au-delà de l’aspect musical, les chercheurs émettent l’hypothèse que pour les bébés, entendre une berceuse est surtout le signal qu’un adulte est là pour s’occuper d’eux et les protéger, ce qui les réconforterait instinctivement. « Nous allons étudier ce que les enfants en bas âge pourraient déduire socialement des individus qui chantent les berceuses. Suspectent-ils que celui ou celle qui les fredonne prendra soin d’eux ? », se questionne la scientifique.

CIM Internet