Paris Match Belgique

Masques en tissu : Comment être sûr que le vôtre est bien efficace contre le virus et ses variants

masques en tissus efficacité covid-19 coronavirus variants contagiosité contamination

Image d'illustration. | © Unsplash.

Santé

Selon certaines instances sanitaires, le masque en tissu ne serait pas toujours suffisamment filtrant pour repousser le Covid-19, et surtout ses variants plus contagieux. On fait le point afin de vous aider à savoir si votre le vôtre est bel et bien un rempart contre une éventuelle contamination.

 

Le débat agite les médias depuis plusieurs jours : les masques en tissu sont-ils vraiment efficaces contre le Covid-19, et surtout ses variants aux taux de contagiosité beaucoup plus forts ? Lors de sa conférence de presse de ce mardi, Sciensano a voulu mettre les choses au clair.

Lire aussi > Covid-19 et vaccination : Le (rassurant) modèle israélien

Le porte-parole interfédéral Yves Van Laethem a d’abord tenu à insister sur un point : « Rien ne sert d’employer trop peu ou mal un outil théoriquement efficace. Nous avons à notre disposition des outils efficaces s’ils sont employés quand il faut et convenablement ».

Privilégier l’industriel au « fait maison »

Sont considérés comme efficaces les masques en tissu qui sont tout d’abord régulièrement lavés. Mais ce n’est pas tout : pour lutter contre une éventuelle contamination, ceux-ci doivent être munis de deux épaisseurs, entre lesquelles sera préférablement mis un filtre.

Chez nos voisins français, le débat fait également rage et les instances sanitaires ont elles aussi procédé à quelques recommandations. Selon le Haut conseil de la santé publique, le masque « artisanal » (soit celui « fait maison ») en tissu ne filtre pas suffisamment, comme l’a encore répété Olivier Véran sur France Inter ce matin.

Au contraire de « la quasi-totalité des masques industriels » en tissu, qui restent bien valables.

Garder les bons réflexes

Il ressort donc qu’il faudrait se délester de son masque fait maison (et le recycler bien sûr !), qui n’offre pas toutes les garanties, pour ne porter que des masques fabriqués industriellement.

Rappelons en outre les règles élémentaires pour porter correctement son masque : ne surtout pas l’abaisser sous le menton, bien cacher son nez et éviter tout bâillement sur un côté sont des réflexes à absolument intégrer.

Lire aussi > Petit guide pour ne plus souffrir de votre mauvaise haleine avec un masque

N’oubliez pas, aussi, de correctement vous laver les mains avant et après la manipulation du masque.

CIM Internet