Paris Match Belgique

En Belgique, 1 nouvelle contamination sur 4 est due au variant anglais

En Belgique, 1 nouvelle contamination sur 4 est due au variant anglais

Face aux variants, le port du masque reste efficace. | © Robin Utrecht / Abacapress

Santé

Une situation assez préoccupante à la vue des chiffres.

 

La variante britannique du coronavirus va inéluctablement devenir la variante dominante en Belgique. Aujourd’hui, 25 % des nouvelles contaminations constatées sont dues à cette variante, a indiqué dimanche le biostatisticien Geert Molenberghs (KU Leuven/UHasselt) au micro de la VRT. Cette estimation a été calculée sur la base d’échantillons. « Tant au laboratoire de Louvain qu’à celui de Liège, on arrive à la même estimation », ajoute le professeur Molenberghs.

Lire aussi > Une nouvelle souche plus contagieuse du coronavirus inquiète les épidémiologistes

L’expert juge la situation actuelle assez préoccupante en raison des chiffres qui repartent à la hausse et des nombreux foyers. « Ce n’était pas complètement inattendu », explique-t-il, renvoyant à des pays comme l’Angleterre, l’Irlande et l’Écosse où les assouplissements des mesures et la variante britannique « ont rapidement fait déraper les choses ». « Nous avons gagné un peu de temps en n’assouplissant pas, mais nous savons maintenant depuis quelques jours ou semaines que la variante britannique circule chez nous. »

Retour de vacances avec le variant dans les valises

Les analyses génomiques des infections au variant britannique montrent que les voyageurs ont été infectés à l’étranger pendant les vacances de Noël et ont ensuite propagé le virus à leur retour en Belgique. Sur la plate-forme Nextstrain, sur laquelle des chercheurs internationaux téléchargent des séquences génomiques du sars-CoV-2 et les classent par arbre phylogénétique, il y a déjà au moins vingt séquences différentes que les laboratoires belges ont trouvées. Celles-ci démontrent l’importation du variant britannique pendant les vacances de Noël et non pas par un patient zéro mais par plusieurs personnes.

Lire aussi > Comité de concertation : Les voyages non-essentiels sont interdits jusqu’au 1er mars

CIM Internet