Paris Match Belgique

5 conseils pour mieux dormir durant le confinement

5 conseils pour mieux dormir durant le confinement

En suivant ces conseils, vous dormirez aussi bien que ce chat. | © Pexels / Александар Цветановић

Santé

Il faut absolument se détacher de son téléphone avant d’aller se coucher.

 

Rien de mieux pour commencer une nouvelle journée qu’un sommeil réparateur. Sauf que ces derniers temps, vous dormez très mal et la fatigue s’accumule. Malheureusement, vous n’êtes pas tout seul. La pandémie et le confinement font beaucoup travailler notre cerveau. Le bouleversement de notre routine, les craintes concernant l’avenir et un flux constant d’informations provoquent beaucoup d’anxiété et de stress, qui peuvent entraîner des troubles du sommeil. Si vous vous réveillez durant la nuit, ne vous inquiétez pas : c’est tout à fait normal. Calmez-vous et rendormez-vous tranquillement. Pour éviter d’avoir un sommeil trop coupé, voici quelques conseils.

1 – N’utilisez pas votre gsm dans le lit

Votre chambre doit être un lieu uniquement consacré au sommeil. Ce ne doit pas être votre bureau, ou votre salle de sport. Ce n’est ni le lieu pour lire l’actualité et des informations encore plus anxiogènes. On évite donc de rester scotché à son téléphone avant de s’endormir. Il faut que votre chambre reste un lieu associé au repos. Votre cerveau sera moins surchargé et vous pourrez dormir plus tranquillement.

2 – Levez-vous tous les matins à la même heure, mais couchez-vous quand vous avez sommeil

Cela ne sert à rien de vous forcer à vous endormir. Certains jours, nous sommes moins actifs que d’autres, et donc le sommeil viendra plus tard. En revanche, levez-vous le matin toujours à la même heure pour maintenir un rythme.

Lire aussi > Pourquoi vous n’arrivez plus à faire la grasse matinée ?

3 – Faites de l’exercice

Sortez, allez courir dans un parc, promenez-vous autour de chez vous… Cette activité en extérieur vous mettra de bonne humeur et vous fatiguera également (ce que l’on appelle de « la bonne fatigue »). Et comme expliqué au point précédent, plus vous êtes fatigué, plus vous-vous coucherez tôt. Logique !

4 – Différenciez la fatigue du sommeil

Vous pouvez vous sentir physiquement fatigué à cause de la charge mentale provoquée par toutes ces informations négatives et anxiogènes. Ça ne veut pas dire pour autant que vous vous endormirez facilement le moment venu. Il ne faut pas se stresser inutilement, et attendre d’avoir réellement sommeil. Si vous êtes épuisé, reposez-vous en prenant une douche, en allant vous balader, en regardant la télé ou en lisant un livre. En revanche, si vous avez sommeil, vos yeux se fermeront tout seul et vous aurez du mal à vous concentrer. Si cela arrive durant la journée, pensez à faire une sieste de trente minutes pour reprendre un peu d’énergie.

Lire aussi > Réveil nocturne : Voici 3 techniques imparables pour se rendormir en pleine nuit

5 – Détendez-vous avant d’aller dormir

Durant la journée, le stress s’accumule et notre cerveau est mis à rude épreuve. Particulièrement stimulé quand on travaille, il faut trouver du temps le soir, avant d’aller se coucher, pour se détendre et faire une pause. Vous pouvez lire un livre par exemple, ou réaliser des tâches machinales qui ne vous préoccuperont pas trop. Vous pouvez par exemple faire la vaisselle, plier le linge, ou préparer vos affaires pour le lendemain.

CIM Internet