Paris Match Belgique

5 bienfaits du silence sur notre santé

5 bienfaits du silence sur notre santé

Le silence est nécessaire à une bonne nuit de sommeil. | © Pexels / Andre Furtado

Santé

En plus de faire mal à la tête, ou provoquer des acouphènes, le bruit à d’autres conséquences insoupçonnées sur notre santé.

 

« Enjoy the silence » chantait Depeche Mode. Et en effet, il vaut mieux profiter du silence car il a de nombreux bienfaits sur notre santé. S’il a des conséquences directes sur notre cerveau, il aide aussi par extension notre coeur ou notre système immunitaire. Pour en savoir plus sur les pouvoirs cachés du silence, voici 5 bienfaits qu’il a sur notre santé.

1 – Le silence soulage notre cerveau

Grâce au silence, notre cerveau est moins sollicité. Il consomme moins de glucose et produit moins de toxines. Le silence est fondamental pour le bon fonctionnement cérébral car il nous permet d’accéder plus facilement à notre mémoire. Le calme favorise aussi la créativité, la concentration et la construction de soi.

Lire aussi > Le bruit au travail, une nuisance qui rend fou (et face à laquelle nous ne sommes pas tous égaux)

2 – Le silence réduit le stress

Si le silence soulage notre cerveau, nous sommes forcément moins tendus. Le bruit provoque du stress et oblige notre corps à répondre en produisant de l’adrénaline notamment. À long terme, cela a de réelles conséquences sur notre santé cardiovasculaire, sur notre système immunitaire et peut même favoriser des symptômes dépressifs. Une étude datant de 2018 a montré que le bruit augmentait de 2 à 3 fois les risques de mauvaise santé mentale.

3 – Le silence aide à mieux dormir

La solution pour bien dormir est de passer un moment au calme avant d’aller se coucher. Avoir des moments silencieux durant la journée (pas forcément avant de dormir) permet également d’avoir un sommeil plus réparateur. Le silence est absolument nécessaire durant notre sommeil car sinon, notre cerveau ne se repose jamais. Même lorsque nous dormons, les sons que nous entendons sont transmis au cerveau, ce qui l’empêche de se reposer comme il devrait. Notre corps ne s’habitue jamais au bruit durant la nuit, c’est pourquoi il faut être particulièrement vigilant à l’isolation phonique de sa chambre. Pour un sommeil de qualité, l’OMS recommande un niveau sonore de 30 dB en moyenne pendant la nuit. Le bruit a des conséquences directes sur les cycles de notre sommeil : il diminue notre durée de sommeil profond, ce qui atténue son pouvoir récupérateur.

4 – Le silence est bénéfique au coeur

De nombreuses études scientifiques établissent un lien entre l’exposition au bruit et l’augmentation des maladies cardiaques, rapporte Futura Sciences. Deux minutes de silence par jour suffiraient à réduire notre rythme cardiaque et soulager ainsi notre coeur. Une étude parue en 2016 suggère même que le silence aide à diminuer notre tension artérielle et fluidifie notre sang. Le mauvais sommeil provoqué par le bruit a lui aussi des conséquences sur notre santé cardiaque, et augmente notamment la pression artérielle.

Lire aussi > Oui, travailler en musique nous fait le plus grand bien (et c’est la science qui le dit)

5 – Le silence renforce notre système immunitaire

Une étude menée dans trois hôpitaux français a montré que l’exposition au bruit augmentait significativement le délai de cicatrisation, le risque infectieux, la durée du séjour d’un patient. Un environnement bruyant entraine également des pics rapides de pression artérielle et peut accroitre la douleur.

CIM Internet