Paris Match Belgique

Comité de concertation : En raison des chiffres inquiétants, toutes les décisions sont reportées à la semaine prochaine

comité de concertation coronavirus belgique

Alexander De Croo à l'entrée du comité de concertation, ce 26 février. | © BELGA PHOTO / BENOIT DOPPAGNE.

Santé

Le Premier ministre a parlé de « douche froide » lors de sa conférence de presse ce vendredi après-midi.

 

Un Comité de concertation qui tourne court. Ce vendredi après-midi, le Premier ministre a annoncé qu’aucune nouvelle décision n’allait être prise ce 26 février, et ce pour la semaine à venir, en raison de chiffres inquiétants. Selon les dernières informations, près de 200 personnes ont été hospitalisées ces dernières 24h à cause du Covid-19, un chiffre plus atteint depuis le mois de décembre.

Couvre-feu à minuit en Wallonie, inchangé à Bruxelles

La réouverture des métiers de contact restants (centres esthétiques,…) est elle maintenue au 1er mars. Le couvre-feu est qui plus est changé en Wallonie, qui adopte le même horaire que la Flandre (minuit à 5h) à partir du 1er mars. À Bruxelles, celui-ci reste inchangé (22h à 6h). « On s’est rendu compte ces derniers jours qu’il nous était bien utile au vu des rassemblements notamment dans les parcs », a insisté Rudi Vervoort. Une petite phrase qui va à coup sûr faire réagir…

« Nous devons encore attendre un petit peu », a martelé Alexander De Croo lors de sa conférence de presse. Aucun assouplissement n’est donc prévu à ce jour, qu’il s’agisse d’une réouverture du monde de la culture, de l’Horeca ou de nos frontières pour raisons non-essentielles.

Un état des lieux « apocalyptique »

« Je vous demande d’être très très prudents », a encore insisté le Premier ministre, faisant allusion à la lassitude de la population ces dernières semaines.

« La décision reste particulièrement délicate. Depuis quelques semaines, la Belgique était sur un plateau, un plateau élevé mais c’était un plateau. Aujourd’hui, nous voyons qu’il y a une hausse. Le nombre de contaminations augmente à nouveau mais on voit surtout que le nombre d’hospitalisations augmente », a encore détaillé le Premier.

Comme souligné par La Libre Belgique, c’est le Commissaire Corona, Pedro Facon, qui aurait dressé un état des lieux « apocalyptique » au début de la réunion, refroidissant tous les participants. Un nouveau Comité de concertation se tiendra la semaine prochaine, pour reprendre les débats au sujet des perspectives à offrir aux Belges et aux secteurs à l’arrêt.

Elio Di Rupo n’a quant à lui pas hésité à mentionner qu’on pourrait voir les signes d’une éventuelle « troisième vague » dans les prochains jours.

CIM Internet