Paris Match Belgique

Tout ce qu’il faut savoir sur le Covid Safe Ticket, disponible dés ce vendredi

covid safe ticket

Image d'illustration. | © DPA.

Santé

Le Covid Safe Ticket (CST) entre en vigueur ce vendredi en Belgique. Il peut être réclamé par les organisateurs d’événements en extérieur réunissant au moins 1.500 personnes, lors desquels il ne faudra dès lors plus respecter la distanciation sociale et le port du masque. Il pourra être appliqué aux événements en intérieur à partir du 1er septembre. Ce CST est uniquement valable en Belgique et concerne les personnes âgées de 12 ans et plus.

Le ticket reprend le principe du certificat Covid numérique de l’Union européenne. Pour l’obtenir, soit une double vaccination réalisée depuis plus de deux semaines est requise, soit un test PCR négatif de 48 heures ou un test antigénique négatif de 24 heures. Un certificat attestant d’un rétablissement et datant de moins de six mois est également accepté.

Lire aussi > Covid-19: les anticorps restent dans le sang au moins 8 mois

À l’instar du certificat Covid européen, le CST fonctionne à l’aide d’un QR code à présenter avec son smartphone, via l’application CovidSafeBE. Le but est d’anonymiser un maximum les données : les contrôleurs ne devraient voir qu’un écran rouge ou vert, sans autre détail sur la situation de la personne.

Il est également possible d’obtenir une version papier de ce CST, en effectuant les mêmes démarches que pour le certificat européen et en appelant les lignes téléphoniques ouvertes à cet effet par les entités fédérées.

Lire aussi > Pourquoi un zoo californien a décidé de vacciner ses animaux contre le Covid-19

Toute personne s’étant déjà procuré un certificat européen valable ne doit pas demander de CST. Le gouvernement avait marqué son accord sur l’utilisation de ce Covid Safe Ticket dans la foulée du comité de concertation du 19 juillet dernier. Son application est prévue jusqu’au 30 septembre au moins. Des événements comme le festival de Ronquières, programmé ce week-end, ont déjà fait savoir qu’ils exigeraient ce sésame à l’entrée. Les clubs de football de la Pro League comptent aussi le réclamer à l’entrée des stades. L’organisateur d’un événement de plus de 1 500 personnes n’est pas obligé de recourir au système de CST mais, dans ce cas, le public sera tenu de conserver les mesures de distance sociale et le port du masque.

Avec Belga

CIM Internet