Paris Match Belgique

Moderna s’apprête à tester un vaccin à ARNm contre le Sida

Moderna s'apprête à tester un vaccin à ARNm contre le Sida

Les premiers résultats devraient être connus d'ici printemps 2023. | © Unsplash / Diana Polekhina

Santé

Bien que Moderna n’en soit qu’à la première phase de test, cet essai clinique est déjà considéré comme un grand pas en avant pour la recherche.

 

Connu du grand public pour son vaccin contre le Covid-19, la société de biotechnologie Moderna va bientôt lancer un essai clinique sur les humains pour un vaccin à ARN messager contre le VIH. Une grande nouvelle dans le milieu de la science et de la santé, sachant qu’il n’existe actuellement aucun vaccin contre le sida. En 2020, 37,7 millions de personnes vivaient avec le VIH dans le monde. Bien que le nombre de personne en mourant ait chuté ces dernières années grâce à l’amélioration de l’accès au traitement, 770 000 décès liés au sida ont tout de même été enregistrés dans le monde entier en 2019.

Lire aussi > Un patient a été guéri du VIH, c’est le deuxième dans le monde

Cet essai clinique, le premier en son genre, sera mené en collaboration avec plusieurs universités américaines et financé en partie par l’International AiDS Vaccine Initiative. La phase 1 débutera le 19 septembre 2021 avec 56 participants, hommes et femmes âgés de 18 à 50 ans, qui ne sont pas infectés par le VIH. Moderna testera deux formules différentes et vérifiera si le vaccin à ARNm stimule suffisamment l’immunité des patients. Ces tests permettront également de connaître les potentiels effets secondaires. Les premiers résultats devraient être connus d’ici printemps 2023.

Lire aussi > « Être séropositif coûte encore trop cher »

Par la suite, la phase 2 permettra d’étudier le vaccin sur un plus grand nombre de sujets, et la phase 3 étudiera l’efficacité du vaccin pour prévenir de la maladie, rapporte l’Express. Pendant les essais, des fragments d’ARN devront se multiplier pour produire des anticorps. Il n’est toutefois pas certain que l’ARNm soit aussi efficace contre le Sida, comme l’explique l’Express, car le VIH se transmet d’une cellule à une autre, et peut très bien rester en dormance dans une cellule. Il faut donc qu’un vaccin contre le VIH produise assez d’anticorps dans tout l’organisme pour pouvoir empêcher une infection.

Mots-clés:
SIDA VIH vaccin
CIM Internet