Paris Match Belgique

Réouverture des frontières : Quelles sont les conditions pour se rendre aux États-Unis ?

conditions accès etats-unis

Image d'illustration. | © Unsplash.

Santé

Seuls les voyageurs vaccinés seront admis, avec un test de dépistage du Covid-19 et en se pliant à un « contact tracking ».

Les États-Unis ont réouvert lundi leurs frontières terrestres et aériennes aux voyageurs vaccinés contre le Covid-19, après 20 mois de restrictions particulièrement mal vécues en Europe ou chez les voisins mexicains et canadiens. Mais quelles sont les conditions d’accès au pays de l’Oncle Sam ?

Lire aussi > Pfizer annonce que sa pilule anti-Covid est efficace à 89% contre les hospitalisations et décès

Plus d’une trentaine de pays sont concernés par la levée du fameux « travel ban ». Mais l’entrée n’est pas totalement libre : les autorités américaines entendent surveiller le statut vaccinal des voyageurs, tout en continuant d’exiger des tests négatifs.

Pour ceux arrivant par les airs, les États-Unis demandent depuis ce lundi :

  • Une preuve de double vaccination
  • Un test dans les trois jours avant le départ
  • La mise en place par les compagnies aériennes d’un système de suivi des contacts appelé « contact tracking ».

Pour la voie terrestre, la levée des restrictions se fera en deux temps.

Depuis lundi peuvent traverser la frontière du Canada ou du Mexique les personnes venant pour des raisons jugées non-essentielles, par exemple familiales ou touristiques, à condition d’être vaccinées. Les personnes venant pour motifs impérieux – comme les chauffeurs routiers – en sont dispensées.

À partir de janvier, l’obligation vaccinale vaudra pour tous les visiteurs franchissant les frontières terrestres, quel que soit leur motif d’entrée.

Lire aussi > Covid : Le ministre de la santé plaide pour plus de télétravail et moins de contacts

Selon les autorités sanitaires américaines, tous les vaccins approuvés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sont acceptés, à savoir pour l’instant ceux d’AstraZeneca, Johnson & Johnson, Moderna, Pfizer/BioNTech, l’indien Covaxin, et les vaccins chinois homologués en urgence Sinopharm et Sinovac.

Avec AFP

CIM Internet